Cet article date de plus de huit ans.

Avalanches : deux morts et deux blessés graves dans les Alpes françaises

Depuis 48 heures, autorités et responsables de stations multiplient les mises en garde sur les risques élevés d'avalanches dans le massif alpin.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La préfecture de Haute-Savoie a mis en garde contre les risques élevés d'avalanches dans le massif alpin, le 28 décembre 2013.  (JEAN-PHILIPPE DELOBELLE / AFP)

Journée noire sur les pistes. Plusieurs avalanches se sont produites dans des stations de ski du massif alpin vendredi 27 décembre. Elles ont fait un mort à Serre Chevalier (Hautes-Alpes), un mort à Courchevel (Savoie) et deux blessés graves dans les stations de La Clusaz (Haute-Savoie) et Val Thorens (Savoie) en France. En Suisse, il y a au moins deux morts.

Depuis 48 heures, autorités et responsables de stations multiplient les mises en garde sur les risques élevés d'avalanches dans le massif alpin, accentués par les fortes chutes de neige des dernières 24 heures. Ils appellent les skieurs et randonneurs à la plus grande prudence, leur demandant de rester "sur des pistes balisées et sécurisées". Francetv info fait le point.

Un mort à Courchevel, un à Serre Chevalier

Un gardien de refuge, qui rejoignait à peau de phoque son chalet avec son fils, dans la vallée des Avals à Courchevel (Savoie), a trouvé la mort vendredi dans une avalanche. Le peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) a confirmé cette information du Dauphiné Libéré et du Parisien.

Son fils est ressorti indemne de l'avalanche. L'alerte a été donnée à 12h39, a précisé le PGHM. Le père et son fils avaient d'abord monté la vallée à bord d'un scooter des neiges. Puis ils avaient poursuivi leur route à peau de phoque, c'est-à-dire avec des revêtements sur leurs skis pour remonter la pente, afin de rejoindre le refuge du Grand Plan.

Puis, en début d'après-midi, une avalanche s'est déclenchée à proximité du domaine skiable de Serre Chevalier (Hautes-Alpes), sous des télésièges. Un jeune skieur, qui aurait entre 15 et 20 ans, a été enseveli, alors qu'il pratiquait le hors-piste. Secouru par les hommes du PGHM de Briançon, il a été héliporté vers le centre hospitalier de Grenoble. Il y est mort des suites de ses blessures a indiqué la préfecture des Hautes-Alpes, confirmant une information du Dauphiné Libéré

Deux skieurs au pronostic vital engagé

Deux avalanches se sont également produites vendredi matin dans les stations de La Clusaz (Haute-Savoie) et Val Thorens (Savoie), emportant plusieurs skieurs pratiquant le hors-piste.

A La Clusaz, l'avalanche s'est produite au sommet de Torchère à 2 200 m d'altitude. Deux personnes d'un groupe de cinq ou six skieurs et surfeurs ont été emportés par la coulée. Selon la préfecture de Haute-Savoie, "leur pronostic vital demeure engagé".

A Val Thorens, c'est un groupe de sept personnes qui faisaient du hors-piste qui est à l'origine du déclenchement d'une coulée de neige, dans le secteur de Boismint. Trois personnes ont été ensevelies, deux à hauteur de la taille, une autre sous 1,5 m de neige. Retrouvée par les secours en arrêt respiratoire, celle-ci a pu être réanimée et hospitalisée à Moutiers.

Au moins deux morts en Suisse

Un skieur a été mortellement blessé lors d'une coulée de neige, qui s'est déclenchée dans une partie hors piste du domaine skiable du Piz Nair, dans le canton des Grisons (Suisse). Dans le canton d'Uri (Suisse), un adepte du ski de randonnée a également perdu la vie dans une avalanche survenue jeudi. Son corps n'a été retrouvé que vendredi.

Enfin, une autre coulée de neige a recouvert vendredi matin une piste balisée de Celerina, près de St-Moritz. La police ignore pour l'instant si des skieurs ont été touchés.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.