Marseille : un buraliste tire sur un braqueur

a revoir

Présenté parDavid Pujadas

Diffusé le 30/09/2013Durée : 00h40

A Marseille, un buraliste des quartiers Sud a tiré ce matin sur l'un des trois hommes qui tentaient de le braquer. L'agresseur a été grièvement blessé à la jambe, mais ses jours ne sont pas en danger. Le commerçant ne devrait pas être poursuivi car les conditions de la légitime défense semblent réunies.

C'est l'homme qui a tiré face au braqueur, l'oncle du gérant. C'est lui qui ouvrait le bar ce matin vers 7 h lorsque 3 hommes cagoulés font irruption. Sous la menace de 2 armes de poing et d'un fusil à pompe, les braqueurs lui ordonnent d'ouvrir le sas de sécurité. Le buraliste tire à deux reprises à travers la vitre. L'un des braqueurs, 17 ans, est blessé à la jambe.

On n'est pas là pour tuer les gens, on est là pour bosser. On ne demande que travailler.

Pour vous c'est de la légitime défense.

Oui, je confirme, Si vendre des cigarettes est devenu un métier à risque, que fait-on ? Donnez-moi un autre emploi.

C'est au moment où le braqueur, armé d'un fusil à pompe, tente de casser à coups de crosse la porte vitrée que le buraliste va chercher une arme. Un fusil à pompe de calibre 12.

Il a été mis en joue à plusieurs reprises avec trois armes. Au moment où il tire, on a la preuve que celui qui est en train de casser comprend qu'il ne va peut-être pas y arriver. L'autre continue de le braquer. Il est donc braque quand il tire, c'est de la légitime défense.

Les complices du braqueur ont pris la fuite. Le bar avait déjà été braqué le 13 août dernier. Le sas de sécurité a été installe pour protéger l'établissement.

Pour moi, il devrait s'en tirer, c'est normal de se défendre.

Le buraliste doit être remis en liberté ce soir. Il y a eu 80 braquages depuis le début de l'année dans les Bouches-du-Rhône.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==