Cet article date de plus de neuf ans.

Marseille : situation économique

Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Outre la dimension sécuritaire, l'autre élément clé, c'est l'économie Bonsoir Amaury Guibert. Pourquoi le trafic de drogue semble prospérer ici plus qu'ailleurs.

Amaury Guibert : L'image que Marseille voulait donner début 2013, c'est celle de capitale européenne de la culture, une ville prospère. Marseille est la 2e ville de France par sa population, le premier port de commerce du pays. Mais l'économie est en panne. Un Marseillais sur 4 vit sous le seuil de pauvreté, 1 sur 3 est sans activité. Le chômage y est de 13,2 %, 3 points de plus que le chiffre national. 1 jeune sur 3 ne trouve pas d'emploi, voire 1 sur 2 dans certains quartiers comme la cité de la Castellane. La Castellane, au nord de la ville, c'est l'exemple de l'autre économie marseillaise, celle de la drogue. En juin, la police y a démantelé un réseau de trafiquants. Chiffre d'affaires estime : 60.000 euros chaque jour. Un guetteur est payé 50 euros parjour, un charbonneur, celui qui tient un point de vente, 150 euros. De l'argent facile qui nourrit cette violence quotidienne.

Laurent Delahousse : Merci Amaury.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.