Manifestation anti-mariage pour tous : inquiètude sur la sécurité

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 24/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

L'attitude de la police vis-à-vis des immigrés est mise en cause. Un nouveau rassemblement des ami-mariage pour tous. On redoute une radicalisation du mouvement et des incidents. Manuel Valls envisage d'interdire le groupuscule du "Printemps français". Frigide Barjot elle-même hesiterait à participer au rassemblement.

Reverra-t-on ces mêmes scènes d'affrontements dans 48 heures ? Parmi eux : Le printemps français, le mouvement des radicaux au mariage homosexuel. Hier, il publiait ce communiqué en forme de déclaration de guerre : "La bataille ne fait que commencer et se prolongera jusqu'à la victoire Seront tenus pour cibles : le gouvernement et ses appendices, les partis politiques de la collaboration. Ce matin, le ministre de l'intérieur réagit vivement.

Pouvez-vous faire interdire "Le printemps français".

Bien sûr ! Toute menace de mort, et de haine, sera étudiée. Ces propos sont inacceptables, il n'y a pas de place pour des groupes.

Parmi ces individus, Frigide Barjot égérie de la "Manif pour tous". Elle dit avoir été menacée, elle hésite à participer à la manifestation de dimanche. La porte parle du "Printemps français" rejette toute violence.

Je cautionne le fait que nous avons des cibles politiques, des cibles idéologiques. Jamais d'atteintes aux personnes.

Dimanche, 3 cortèges convergeront vers les Invalides. L‘UMP appelle à manifester massivement.

Il y aura beaucoup de monde, que la préfecture de police ne nous dise pas qu'elle n'avait pas anticipé.

En marge de ces défilés, les autorités craignent la présence de 400 a 500 militants radicaux.

Le JT
Les autres sujets du JT