Les titres du 20h

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 05/09/2014Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Bonsoir à tous. Merci d'être avec nous. François Hollande allait-il répondre aux différentes questions de politique intérieure, alors qu'il était aujourd'hui au Pays de Galles au sommet de l'OTAN ? La réponse est oui. Lors d'une conférence de presse, il est revenu sur la crise politique qu'il traverse, sa nouvelle chute dans les sondages, mais aussi sur la sortie du livre de son ex-compagne. Voici donc les réponses du président.

Dans une autre vie, François Hollande n'aurait eu à répondre que sur les sujets comme l'Ukraine ou l'Irak. Il s'attendait à des questions sur le livre de Valérie Trierweiler.

Ces révélations dégradent dé façon irrémédiable votre crédibilité et la fonction présidentielle.

Long silence du Président, puis la voix nouée, fait exceptionnel, en regardant les notes qu'il a préparées. François Hollande répond en particulier sur le passage du livre qui prétend qu'il n'aime pas les pauvres.

Je n'accepterai jamais, je dis bien jamais, que puisse être mis en cause ce qui est l'engagement de toute ma vie. Je ne vais pas laisser mettre en cause la conception de mon action au service des Français, notamment de la relation humaine que j'ai avec les plus fragiles, les plus modestes, les plus humbles, les plus pauvres parce que je suis à leur service, parce que c'est ma raison d'être.

La deuxième question porte sur son impopularité record et la démission d'un secrétaire d'Etat. François Hollande peut-il finir son mandat ? Il semble presque accablé qu'on lui pose une telle question.

J'ai été élu pour 5 ans par le peuple français. Je suis à mi-mandant. Il n'y a pas de sondage aussi difficile soit-il qui puisse interrompre le mandat que donne le peuple. Je l'affirme ici comme je l'ai fait comme je le fais pour défendre et la sécurité de notre pays, j'agis et j'agirai jusqu'au bout.

Derrière la fermeté du propos, une émotion que l'on voit rarement constatée chez François Hollande.

Direction Newport, bonsoir Maryse Burgot. On en envie d'en savoir plus. Comment s'est préparée cette prise de parole.

Maryse Burgot : Le président et son entourage ont conscience que cette conférence de presse était capitale pour reprendre la main. Son conseiller en communication est arrivé ici en urgence. Il s'est enfermé avec le Président avant la conférence. L'entourage nous disait ce matin que la conférence n'aurait peut-être pas lieu, seulement une prise de parole, sans réponses à des questions. Finalement, le président a décidé de ne pas esquiver LA question.

Il publie cette semaine son histoire personnelle de la Ve République.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==