Cet article date de plus de sept ans.

Spectaculaire et pointu, le bobsleigh

Le bobsleigh est un sport plus complexe qu’il n’y paraît de prime abord. La finale de bob à quatre, qui débute ce soir et se termine dimanche après-midi, est l’occasion de mettre en valeur une équipe de France qui visera l’exploit face aux quatuors russes, américains, canadiens et autres suisses.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Le principe du bobsleigh est simple. Il s’agit de descendre le plus rapidement possible une piste glacée dans un chariot équipé de patins et de freins, occupé par deux ou quatre concurrents. Après le succès en bob à deux de la Russie, puis la victoire des Canadiennes mercredi, le bob a quatre constituera le clou du spectacle ce week-end sur la piste du complexe Sanki.

"Etre acteurs, pas spectateurs"

L’équipe de France, challenger de l’élite mondiale, tentera de faire de son mieux. Loïc Costerg, pilote de l’équipage France 1, se veut optimiste : « On vise la finale donc un rang dans les 20 premiers », confie-t-il. « Si tout est mis bout à bout, on peut même faire une médaille », se risque-t-il alors que la concurrence est rude : « Les trois meilleures nations ont le droit à trois équipages, et les six nations suivantes, dont la France, à deux équipages », explique encore cet homme posé de 26 ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.