Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
Cet article date de plus de neuf ans.

Sept coureurs dans la présélection française

Sept coureurs, parmi lesquels le champion du monde espoirs Arnaud Démare et Tony Gallopin, ont été retenus lundi dans la deuxième présélection pour les épreuves de cyclisme sur route des JO de Londres. Chez les dames, Jeannie Longo, la championne aux 59 titres nationaux et 13 titres mondiaux, n'a pas été retenue dans la sélection.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Les deux têtes d'affiche du cyclisme français, Sylvain Chavanel, champion national du contre-la-montre, et Thomas Voeckler, ont été évidemment appelés, en compagnie d' Anthony Roux, Julien Simon et Frédéric Vichot. Par rapport à la première liste de 21 coureurs annoncée fin mars disparaissent notamment Romain Feillu, Jimmy Casper et Samuel Dumoulin (3e du test préolympique l'an passé). Il y aura encore un nouvel écrémage avant le début des Jeux puisque La France ne pourra aligner que quatre coureurs dans la course en ligne des JO et un représentant, à choisir parmi des coureurs déjà retenus, dans le contre-la-montre. La liste définitive sera connue le 5 juillet.

Jeannie Longo ne sera pas à Londres

Chez les dames, le coup de tonnerre vient de l'absence de Jeannie Longo qui, après avoir participé à toutes les éditions des JO depuis 1984, n'a pas été retenue dans la sélection pour les JO de Londres par la Fédération. La doyenne du cyclisme français, 53 ans, n'avait  pris que la 5e place du contre-la-montre et la 12e place de la course en ligne, et a dû laisser la place à ses cadettes, Pauline Ferrand-Prevot, Audrey Cordon et Aude Biannic, toutes âgées de 22 ans ou moins. 

 

 Les coureurs pré-sélectionnés 

Sylvain Chavanel (Omega Pharma), Arnaud Démare (FDJ-BigMat), Tony Gallopin (RadioShack), Anthony Roux (FDJ-BigMat), Julien Simon (Saur-Sojasun), Arthur Vichot (FDJ-BigMat), Thomas Voeckler (Europcar).

 

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.