Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
Cet article date de plus de cinq ans.

Sept bateaux français aux JO de Rio

Sept embarcations représenteront la France aux jeux Olympiques de Rio (5-21 août), après que le quatre sans barreur masculin a empoché son ticket lors des régates finales de qualification à Lucerne (Suisse).
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Cedric Berrest a échoué dans sa course à la qualification olympique (SOEREN STACHE / DPA)

Mickael Marteau, Benjamin Lang, Valentin et Théophile Onfroy ont décroché leur sésame en terminant à la 2e et dernière place qualificative de leur finale. Deux autres bateaux pouvaient s'ouvrir les portes des JO à Lucerne, mais le skiff masculin (Cédric Berrest) et le quatre en couple féminin (Laura Tarantola, Camille Juillet, Anne-Sophie Marzin et Chloé Poumailloux) ont échoué aux portes des finales lundi.

Sept bateaux et leurs équipages s'envoleront donc pour Rio, après les six qualifications obtenues lors des Mondiaux-2015 d'Aiguebelette en septembre (deux en couple, deux en couple poids légers, deux en pointe et quatre en pointe poids légers chez les messieurs, deux en couple et le deux en pointe chez les dames).

C'est un peu moins que l'objectif de huit ou neuf embarcations engagées fixé par le directeur technique national (DTN) Patrick Ranvier, qui disait à l'AFP en janvier espérer trois médailles à Rio (6-13 août). A Londres en 2012, cinq bateaux étaient en lice chez les messieurs, comme ce sera le cas à Rio, mais aucune embarcation féminine n'était parvenue à se qualifier. Germain Chardin et Dorian Mortelette avaient rapporté l'unique médaille française, l'argent en deux sans barreur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.