Cet article date de plus de huit ans.

Rogge remet les clefs du CIO à Bach

Trois mois après son élection à la tête du Comité international olympique (CIO), Thomas Bach a reçu les clés de l'instance suprême du sport des mains de son prédécesseur Jacques Rogge, mardi à Lausanne. Dans le musée olympique, qui rouvrira ses portes le 21 décembre après plus de deux ans de travaux de rénovation, l'ancien et le nouveau patron du CIO se sont retrouvés pour cette cérémonie purement symbolique.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Thomas Bach, nouveau président du CIO

Elle n'avait pas pu avoir lieu dans les jours suivant la session du CIO à  Buenos Aires qui s'était achevée par l'élection de l'Allemand à la présidence  le 10 septembre, justement en raison des travaux.   "Nous savons bien tous les deux que cette remise des clés est également  liée à l'invitation à relever le défi que représente la prise en charge de  cette fonction", a déclaré le président Bach. 

Le Belge Jacques Rogge et l'Allemand Thomas Bach ont leur place dans le  musée olympique, et pas seulement dans la galerie de portraits des neuf  présidents de l'histoire du CIO. Le fleuret, le casque et la cuirasse métallique avec lesquels Thomas Bach  avait remporté la médaille d'or par équipe aux Jeux de Montréal en 1976 font  désormais partie de la collection, à côté d'un survêtement bleu qu'a porté  Jacques Rogge, qui disputa trois JO en voile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.