Cet article date de plus de cinq ans.

Rio 2016 - Athlétisme : Taylor reste le roi

L'Américain Christian Taylor a conservé son titre olympique du triple saut en franchissant 17,86 m (v +0,7 m/s) au premier essai, pour devancer comme à Londres son compatriote Will Claye (17,76 m), le Chinois Dong Bin (17,58 m) complétant le podium. Benjamin Compaoré n'a pas réussi à se mêler à la lutte finale.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Comme Taylor, également double champion du monde (2011/2015), Claye et Dong, qui offre sa première médaille olympique à son pays dans la discipline (messieurs et dames confondus), ont réalisé leurs meilleurs sauts au premier essai. Taylor a ensutie validé sa domination avec deux autres essais à 17,77 m. Agé de 26 ans, Taylor est le deuxième performeur mondial de tous les temps, avec 18,21 m en finale des Mondiaux le 27 août 2015 à Pékin. Le record du monde (18,29 m) du Britannique Jonathan Edwards résiste depuis 21 ans. Dans une discipline traumatisante pour les chevilles notamment, Taylor a vu ses principaux reivaux des dernières années renoncer pour blessure. C'est le cas en particulier du Français Teddy Tamgho, qui s'est encore blessé, et du jeune Cubain Pedro Pablo Pichardo, forfait en qualifications à Rio.

Le saut de Christian Taylor

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.