Cet article date de plus de cinq ans.

Les Bleues boivent encore la tasse contre l'Italie au TQO

Au lendemain de sa large défaite (14-5) contre les Néerlandaises, l'équipe de France féminine de water-polo a encore bu la tasse, lors du Tournoi de qualification olympique (TQO) de Gouda, aux Pays-Bas. Face aux Italiennes, 3e du dernier Euro en janvier dernier, les Bleues ont été battues (14-2). Prochain match mercredi face aux Néo-Zélandaises.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Ces deux défaites initiales n'étaient pas une surprise pour les Françaises. En débutant contre les deux meilleures équipes du dernier Euro, derrière la Hongrie qui avait remporté le titre et en même temps le seul ticket mis en jeu pour Rio, la France n'espérait pas réaliser d'exploit. Pays-Bas et Italie, respectivement 2e et 3e de l'Euro-2016, étaient des montagnes bien trop imposantes à gravir. C'est maintenant que les Bleues jouent leur avenir, pour devenir les premières à se qualifier pour des Jeux Olympiques dans l'histoire du water-polo féminin tricolore.

Mercredi, la Nouvelle-Zélande sera le premier vrai obstacle à la portée de la France. Lors du Mondial-2015, les Néo-Zélandaises avaient battu la France en match de classement (7-6) pour la 13e place. Vaincues (15-2) par les Russes et (8-5) par les Allemandes, les joueuses de l'hémisphère Sud sont dos au mur, comme les Françaises, pour tenter de décrocher l'un des quatre tickets menant aux quarts de finale de ce TQO. Mais pour voir Rio, il faudra encore atteindre les demi-finales aux Pays-Bas.Le chemin est encore long pour l'équipe de France, mais il commence mecredi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.