Cet article date de plus de cinq ans.

Le porte-drapeau tricolore des JO de Rio sera élu par ses pairs

Le CNOSF a annoncé que, contrairement aux précédentes olympiades, le porte-drapeau tricolore à Rio serait élu par les athlètes français qualifiés pour les JO.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Qui va succéder à Laure Flessel?

Qui va succéder à Laura Flessel, porte-drapeau il y a quatre ans à Londres? La question est ouverte depuis longtemps et si on ne sait pas encore qui le sera, le CNOSF a levé le voile sur le mode de désignation. Pour Rio (5 au 21 août), contrairement aux précédents JO, l'heureux gagnant sera élu et non désigné. Pour ce faire, une vaste campagne a été lancée par le CNOSF. Un courrier a été envoyé à chaque fédération concernée leur demandant de désigner la sportive et le sportif réprésentant le mieux leur sport. Les réponses sont attendues avant le 20 avril.

Après recensement de toutes les réponses, tous les athlètes désignés (soit une cinquantaine) seront appelés à voter pour l'un d'entre eux. Le vote aura lieu autour du 20 juillet, soit après la fin de toutes les qualifications olympiques. 'C’est une façon de montrer que les athlètes sont au cœur de nos préoccupations. On sait qu’il y en a une ­dizaine qui peuvent postuler », a expliqué Denis Masseglia, président du CNOSF sur lequipe.fr. Le vote se fera de manière électronique et sous contrôle d'huissier. Lui seul connaîtra les résultats car Denis Masseglia ne veut "pas connaître les scores, juste le vainqueur".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.