Cet article date de plus de cinq ans.

Le lutteur indien Yadav contrôlé positif puis blanchi par par l'agence indienne antidopage

L'Agence indienne antidopage (NADA) a blanchi lundi le lutteur Narsingh Yadav, contrôlé positif aux stéroïdes anabolisants, affirmant qu'il avait été piégé par un de ses rivaux.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : < 1 min.
Narsingh Yadav à Sonipat en Inde le 26 juillet 2016. (BALISH AHUJA / THE TIMES OF INDIA)

la NADA a conclu que Yadav n'est pas en infraction avec les règlements de l'agence indienne, "car il n'y a ni faute, ni négligence de sa part et qu'il a été victime d'un sabotage d'un compétiteur" indique-t-elle dans un communiqué. Yadav, médaillé de bronze aux Mondiaux, pourra donc participer normalement aux JO de Rio en lutte libre dans la catégorie des moins de 74 kilos.   

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.