Le bronze en concours complet : "Il nous reste un travail de fond à faire sur le dressage", analyse le président de la Fédération française d'équitation

Les Français n'ont en revanche pas réussir à ramener de médaille individuelle en concours complet, Nicolas Touzaint et Christopher Six se sont classés sixième et septième à Tokyo.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le Français Nicolas Touzaint lors de l'épreuve du dressage équestre dans le concours complet par équipes, samedi 31 juillet 2021. (BEHROUZ MEHRI / AFP)

"Une médaille c'est toujours une bonne nouvelle et du bonheur à partager", estime Serge Lecomte lundi 2 août sur franceinfo, alors que la France est arrivée troisième derrière Grande-Bretagne et l'Australie lors du concours complet par équipes en équitation. Une médaille de bronze obtenue ce lundi qui permet à l'équitation française "de faire le point sur notre niveau sportif et sur la concurrence internationale."

Si l'épreuve de dressage s'est mal passée, les deux autres discplines du concours complet : le cross et le saut d'obstacles (CSO), ont permis à la France de remonter la pente. "En CSO nos cavaliers ont fait de vrais progrès sur cette discipline", détaille Serge Lecomte qui pointe "un travail de fond à faire sur le dressage parce que ça nous a mis à mal dès le début de cette épreuve".

Des chevaux français en mauvaise forme

Serge Lecomte remarque que plusieurs chevaux étaient en mauvaise forme cette année : "Dans l'équitation il faut avoir deux athlètes en forme : le cheval et le cavalier et il est souvent plus difficile d'avoir les chevaux en forme que les cavaliers."

"On a eu beaucoup de déboires tout au long de l'année avec des chevaux qui ont eu des problèmes de santé, mais on s'y prépare on essaie d'avoir l'éventail de chevaux le plus large possible pour pouvoir avoir le choix au moment de partir. On avait déjà des cavaliers qui avaient fait de vrais résultats à Rio, que nous n'avons pas pu emmener parce que leurs chevaux n'étaient pas en forme", explique-t-il.

"Que ce soit pour Christopher Six ou pour ses équipiers, leur performance en CSO et en cross est indéniable et elle est digne de la médaille d'or."

Serge Lecomte

à franceinfo

"Il nous manquait le saut et le dressage pour pouvoir être plus haut dans le classement", remarque le président qui est satisfait de cette médaille de bronze.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.