Cet article date de plus de neuf ans.

La flamme olympique s'est éteinte durant le relais

La flamme olympique, qui a entamé samedi un périple de 70 jours au Royaume-Uni et en Irlande, s'est éteinte pour la première fois accidentellement lundi, pendant un des relais qui doit la mener jusqu'à Londres.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

La torche était accrochée à la chaise roulante de David Follett, athlète paralympique de badminton, quand elle s'est brusquement éteinte peu avant 10h00. Le relais se trouvait alors dans le comté du Devon, dans le sud-ouest de  l'Angleterre. "La flamme s'est éteinte à cause d'un brûleur défectueux", a expliqué une  porte-parole du Locog, le comité d'organisation des jeux Olympiques de Londres. "Il arrive que la flamme s'éteigne pour différentes raisons, comme par  exemple des vents très forts", a-t-elle souligné.

Une torche de remplacement a immédiatement été apportée par l'équipe des  JO-2012 qui suivait derrière en convoi. Elle a été allumée avec une des  lanternes contenant la "flamme-mère", arrivée vendredi soir au Royaume-Uni en  provenance d'Athènes.  "Nous conservons la +flamme-mère+ dans des lampes de mineurs spécialement  conçues, de façon à pouvoir rallumer immédiatement les torches du relais si  l'une vient à s'éteindre", a précisé la porte-parole. La flamme a entamé samedi en Cornouailles (sud-ouest) un périple de 70  jours qui se terminera dans le stade olympique de Londres pour l'ouverture des  Jeux le 27 juillet.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.