Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021

JO de Tokyo : "C'est une chance extraordinaire de pouvoir faire ces Jeux", dit Olivier Krumbholz, sélectionneur des handballeuses françaises

L'équipe de France est testée tous les jours, avec des tests salivaires, pour éviter tout risque de contamination au Covid-19. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Olivier Krumbholz lors d'un match le 15 décembre 2020.  (HENNING BAGGER / RITZAU SCANPIX)

"On est concentré sur le jeu, sur la performance de notre équipe, on est venu pour faire quelque chose de très bien et on arrive même à supporter les contraintes sanitaires, on s'en amuse même par moment", a relativisé lundi 19 juillet sur franceinfo Olivier Krumbholz, sélectionneur de l’Equipe de France féminine de handball à quelques jours de l'ouverture des Jeux olympiques de Tokyo qui doivent se tenir du 23 juillet au 8 août. 

L'équipe de France "consciente" des risques sanitaires 

"Ici c'est un test salivaire, donc il faut cracher dans un petit truc, c'est très différent de ce dont on a l'habitude en France avec ce qu'on nous introduit dans les narines depuis de long mois", a témoigné Olivier Krumbholz. "Mais on est vraiment dans des contrôles très stricts, avec un test tous les jours, on est dans un hôtel dédié où il n'y a que l'équipe de France féminine, l'équipe de France masculine et le personnel, ce qui doit représenter entre 10 et 15% des chambres de l'établissement", a-t-il poursuivi. "On n'a pas le droit de sortir de l'hôtel et de toute façon on n'a pas l'intention d'en sortir", a précisé le sélectionneur. Selon lui, son équipe est "sérieuse et consciente" des risques sanitaires depuis "des mois". Il a précisé que toutes les personnes de l'équipe de France féminine qui seront dans le village olympique sont vaccinées.

"On est content de les faire ces Jeux olympiques, on sait que cela va être dans des conditions particulières mais on sait aussi que ceux qui pratiquent le hand n'ont pas pu pratiquer pendant des mois et des mois donc c'est une chance extraordinaire de pouvoir faire ces Jeux", a estimé Olivier Krumbholz. 

"Il manque le public c'est vrai mais on joue, il y a deux équipes, deux arbitres et c'est le meilleur qui va gagner."

Olivier Krumbholz

à franceinfo

Le sélectionneur reste prudent quant aux chances de médailles de son équipe : "Si on peut ramener la médaille d'or, on ne va pas se gêner mais en face il y a du monde et nous avons beaucoup de respect pour nos adversaires, donc l'essentiel c'est qu'on continue à travailler pour être opérationnel et sortir des Jeux en se disant qu'on a tout mis en œuvre pour pouvoir réussir".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.