Cet article date de plus de quatre ans.

Dopage : 28 sportifs russes visés par une enquête du CIO

Le CIO a ouvert une procédure disciplinaire pour des soupçons de dopage contre 28 sportifs russes ayant participé aux JO de Sotchi.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le rapport McLarren dénonce des manipulations lors des JO de Sotchi 2014 et lors des Mondiaux d'athlétisme de Moscou 2013.  (MALTE CHRISTIANS / HOCH ZWEI)

La procédure disciplinaire a été ouverte à la lumière des révélations du second volet du rapport McLaren sur le dopage en Russie, publié le 9 décembre et qui dénonce l'existence d'un système de dopage d'Etat dans le pays. Les 28 sportifs concernés sont ceux pour lesquels "il existe des preuves de manipulation d'un ou plusieurs échantillons d'urine prélevés lors des JO d'hiver de Sotchi 2014, comme détaillé dans le rapport", a précisé le CIO dans un communiqué.

Le sport russe est déjà en pleine tourmente : la fédération russe de biathlon a déjà renoncé à organiser l'étape de coupe du monde à Tyumen, après les menaces de boycott de la part de plusieurs athlètes, dont Martin Fourcade. Quelques jours plus tôt, la fédération de bobsleigh avait retiré à la Russie l'organisation des mondiaux de 2017, toujours en réaction aux révélations du rapport McLaren. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.