Cet article date de plus de sept ans.

Descente, déception à tous les étages

La reine des épreuves de ski alpin a rendu son verdict. La joie autrichienne après le succès Matthias Mayer est allée de paire avec la déception du clan français. Celle d’Adrien Théaux qui ambitionnait autre chose qu’une anecdotique 18e place et celle des supporters, peu nombreux, déçus du résultat mais aussi de l’ambiance.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le clan français déçu après la descente masculine

Pour être content ce dimanche en bas de la descente de Rosa Khutor, il fallait être autrichien. Elle a souri au 11e du classement de discipline en Coupe du monde, Matthias Mayer. Si dans le box voisin des journalistes tricolores, les Autrichiens savouraient, côté français, c’était la soupe à la grimace. Clarey hors jeu, Théaux 18e, les leaders bleus sont passés à côté. "C’est nul", a déclaré ce dernier. "Je ne suis pas très souvent content de mon ski. J’ai pas réussi à faire ce que je voulais, je ne me suis pas éclaté en descendant". Des problèmes de réglage qui ont miné ces espoirs de médaille. Et alimenté la déception du clan tricolore et notamment celle de la Ministre des Sports, Valérie Fourneyron, croisée par hasard. "C’est la déception qui règne. La blessure de Brice Roger n’a pas du les aider", a-t-elle dit. Difficilement repérables dans les tribunes, les supporters tricolores n’ont pas pu s'enflammer en regardant le ski de leurs protégés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.