Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
Cet article date de plus de neuf ans.

Décosse, la quête du dernier maillon

Triple championne du monde, quadruple championne d’Europe, Lucie Décosse vise le dernier métal qui lui manque à Londres. Vice-championne olympique en -63kg, la judokate de bientôt 31 ans, qui débute le tournoi olympique aujourd’hui, veut décrocher l’Olympe en -70kg aujourd'hui, pour compléter son immense palmarès.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.

Teddy Riner est un monstre, mais Lucie Décosse n’est pas mal non plus. Elle compte certes un titre mondial de moins que son benjamin, mais comme lui, elle court après son premier sacre olympique. Contrairement à lui, cela pourrait être sa dernière occasion, car en plein cœur de ses JO, elle fêtera ses 31 ans (le 6 août).

Après avoir échoué en finale à Pékin voici quatre ans dans la catégorie des moins de 63kg, Lucie Décosse a encore progressé, accumulé de l’expérience en même temps que des titres. Double championne du monde en titre dans la catégorie des moins de 70kg, elle est débarrassée des contingences de poids, sa technique et sa vitesse la faisant la grande favorite pour le sacre olympique. Mais elle sait que chaque combat peut lui être fatal, comme elle l’a déjà vécu lors des Mondiaux en 2009. Elle s’est déjà remise en cause en s’inclinant lors du Tournoi de Paris, en février dernier, contre la Japonaise Tachimoto, alors qu’elle visait une 5e victoire d’affilée. "Il faut être philosophe: le vrai objectif, ce sont les JO", disait-elle alors. "Je n'ai pas besoin de piqûre de rappel, je sais exactement ce que j'ai à faire."

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.