Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021
Cet article date de plus de huit ans.

Brice Guyart : "Il faut s’ouvrir"

Consultant escrime pour France Télévision, l’ancien champion olympique est revenu sur les raisons de l’échec français à Londres, un zéro pointé qui fait tâche dans la grande et belle histoire du sport recordman de médailles pour la France. Instructif et constructif.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Brice Guyart

« Il faut s’entraîner plus », a commencé par dire Brice Guyart. « S’entraîner correctement, ça veut dire diversifier, s’entraîner avec les meilleurs, ne pas rester en vase clos. Aller trouver ce qui se fait de mieux à l’étranger. On en a la preuve, il faut s’ouvrir », a-t-il confié. « J’ai l’impression que quand il y a un grain de sable, on perd pied et on n’a plus de repère », constate-t-il.

« On a stagné et les petits pays viennent grappiller des médailles. Si on reprend la saison comme si de rien n’était, on court à la catastrophe ». « La performance est le seul indicateur valable dans le sport de haut niveau », a poursuivi le champion olympique de fleuret 2004. « Il faut qu’on remette tout à plat, qu’on se parle, qu’on se rassemble, qu’on se regarde dans les yeux, tous. Et pas que les athlètes. Il faut retrouver un projet commun ».

Ecoutez toute l'interview de Brice Guyart

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tokyo 2020

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.