Les Jeux Olympiques de Tokyo 2021

Wimbledon 2021 : Roger Federer sorti sèchement par Hubert Hurkacz en quarts

L'octuple vainqueur de Wimbledon a été éliminé en quarts de finale mercredi par Hubert Hurkacz, en trois sets secs.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Roger Federer a été largement dominé par Hubert Hurkacz en quarts de finale de Wimbledon, le 7 juillet 2021. (GLYN KIRK / AFP)

S'agissait-il de la dernière apparition de Roger Federer sur le gazon londonien ? Le Suisse, qui fêtera ses 40 ans en août, espérait décrocher un neuvième titre à Wimbledon. Mais la quête de Federer a été brutalement stoppée par le 18e joueur mondial, Hubert Hurkacz, mercredi 7 juillet.

Sans trembler, le Polonais, vainqueur de Daniil Medvedev au tour précédent, a mis fin aux espoirs du Suisse (6-3, 7-6 [4], 6-0), et a décroché son ticket pour les demi-finales du tournoi. Une première en Grand Chelem. Il rencontrera Matteo Berrettini pour une place en finale.

Malmenée dès la première manche, la tête de série numéro 6, n’est jamais parvenue à rentrer dans son match. En face, le Polonais, a joué un excellent tennis. Hurkacz a fait le break après seulement 19 minutes, pour mener 4 jeux à 2. Il a su profiter des erreurs de son adversaire, trop souvent en retard et maladroit.

31 fautes directes au total

Une lueur d'espoir s'est dessinée pour Roger Federer, à l'entame de la deuxième manche. Mais elle ne fut que de courte durée, à la grande déception du public présent sur le court central. Alors qu'il menait 4-1, il est très vite retombé dans ses travers de début de match, commettant au total 14 fautes directes dans cette manche (4 de plus qu'au premier set). Mené 3-2 dans le tie-break, l'octuple vainqueur de Wimbledon a perdu ses appuis au filet et a manqué une volée offerte. Le reflet d'un match complètement raté. 

Le Suisse n'a tout simplement pas existé dans la troisième manche et s'est montré impuissant. De son côté, Hubert Hurkacz a continué à lui faire mal, en frappant fort et en le poussant à la faute. Au total, Federer a commis 31 fautes directes sur toute la durée du match. Jusqu'à mercredi, seul Rafael Nadal lui déjà avait infligé un 6-0 au XXIe siècle. C'était en 2008, lors d'une finale à sens unique. 

La déception est grande pour "Rodgeur", qui avait déclaré forfait avant son huitième de finale à Roland-Garros, afin de se préserver pour le tournoi londonien. Il s'agit seulement de la troisième fois qu'il ne remporte pas un seul set à Wimbledon, sur 119 rencontres disputées.

Une élimination inquiétante à moins de trois semaines du début des Jeux olympiques. Federer a fait de ce rendez-vous à Tokyo un objectif : décrocher la médaille d'or en simple, seul titre qui manque à son immense palmarès. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Tennis

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.