Tennis : les raisons qui poussent le Français Adrian Mannarino à ne pas vouloir participer aux JO de Paris 2024

Le joueur de tennis Adrian Mannarino, pourtant classé 25e joueur mondial au classement ATP, estime que ses chances de médailles aux JO sont trop faibles.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Le Français Adrian Mannarino, lors de son match contre le Néerlandais Botic Van Den Zandschulp, au Masters 1000 de Paris-Bercy, le 30 octobre 2023. (JULIEN DE ROSA / AFP)

C'est l'objectif de tous les sportifs français : être sur la ligne de départ cet été, aux Jeux olympiques de Paris 2024. À une exception près : le tennisman Adrian Mannarino, 35 ans, qui est en lice cette semaine au très confidentiel tournoi de Sofia, en Bulgarie. Le 25e joueur mondial est peut-être le seul athlète français, tous sports confondus, à ne pas vouloir participer l’année prochaine aux Jeux de Paris. 

Une décision qui se comprend. L’événement en soi ne le dérange pas, bien au contraire. Mais Adrian Mannarino considère honnêtement qu’il n’a aucune chance de briller à Roland-Garros sur terre battue, la surface sur laquelle il ne sent pas à l’aise. "Participer aux Jeux, juste pour y participer sans avoir l'espoir d'avoir des médailles, je trouve ça un peu ridicule pour moi", estime Adrian Mannarino. "Je n'aime pas juste participer aux événements, j'aime bien avoir des objectifs. Je pensais n'avoir aucune chance de médaille aux Jeux, mais étant donné que ça se jouera sur terre battue, j'en ai encore moins."

Adrian Mannarino n'a jamais brillé sur terre battue

Il est vrai qu’Adrian Mannarino ne s’est jamais distingué sur terre battue, et à Roland-Garros en particulier. "À Roland-Garros, j'ai passé trois fois le premier tour", se souvient le joueur. "Mais jamais le deuxième tour, j'en étais bien loin ! Je dois jouer aux alentours de la 30e place sur surface dure, aux alentours de la 90e place sur terre battue. Sauf que quand tu joues contre des joueurs classés 40e en étant 90e, tu ne gagnes pas les matches."

Depuis juin dernier, la Fédération internationale de tennis a établi un classement sur un an pour déterminer le nom des quatre joueurs qui représenteront leur pays aux Jeux de Paris. La sélection française sera connue après le prochain Roland-Garros. Adrian Mannarino pourrait très bien la refuser mais pour l’heure, qu’il le veuille ou non, à neuf mois des JO, Adrian Mannarino domine ce classement devant Ugo Humbert, Gaël Monfils et Arthur Fils. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.