JO de Tokyo : médaille d'argent historique pour les Bleues en rugby à 7, battues en finale par la Nouvelle-Zélande

Les Françaises n'ont pas réussi l'exploit en finale du tournoi olympique de rugby à 7, battues par la Nouvelle-Zélande (26-12), mais elles sont médaillées d'argent.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La Néo-Zélandaise Michaela Blyde inscrit le premier essai de la finale olympique de rugby à 7 contre la France en prenant de vitesse la Française Camille Grassineau, le 31 juillet 2021. (GREG BAKER / AFP)

La marche était trop haute. Face aux Néo-Zélandaises, doubles championnes du monde en titre et médaillées d'argent à Rio en 2016, l'équipe de France féminine de rugby à 7 n'a pas réédité l'exploit de la demi-finale contre la Grande-Bretagne.

Battues (26-12), les Bleues sont tombées les armes à la main en finale. Vice-championnes du monde en 2018, les Françaises sont désormais vice-championnes olympiques. Une médaille d'argent historique pour le rugby français, puisqu'il s'agit de la première breloque olympique en rugby à 7 pour l'ovalie tricolore.

La France n'est pas arrivée à venir à bout des Néo-Zélandaises en finale du rugby à 7 (26-12). Les Bleues décrochent tout de même la médaille d'argent ! La rencontre est à revivre dans le résumé de la finale !

Un arbitrage pas tendre

Menées d'entrée après un essai éclair de Blyde, les Françaises n'ont jamais vraiment eu la main sur le match. Ni sur le ballon, d'ailleurs, souvent tenu par les Néo-Zélandaises. Pas aidées par un arbitrage britannique intransigeant, les Bleues n'ont fait que courir après le cuir et le score, ne revenant au mieux qu'à deux points en début de match (7-5 après 3 minutes).

Mais après deux accélérations décisives en fin de premier acte, la Nouvelle-Zélande a viré à la pause avec une confortable avance (19-5). Grâce à un essai rapide, les Françaises ont cru revenir dans le coup en début de deuxième période, à 7 longueurs. Problème : elles n'ont pas vraiment eu d'autres opportunités, acculées dans leur camp après une série de pénalités implacables.

"2024, on espère aller encore plus haut " 
Les objectifs sont déjà donnés pour Paris 2024, plus haut c'est l'or.
Bravo les filles, rendez-vous dans 3 ans.

Déjà battues par les Néo-Zélandaises en finale du la Coupe du monde 2018, l'équipe de France féminine de rugby à 7 tombe une nouvelle fois face à la meilleure équipe du monde. Mais cette fois, il y a une médaille d'argent historique à la clé : la première de l'histoire du rugby à 7 français aux Jeux olympiques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Rugby à 7 aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.