Pékin 2022 : politique "zéro Covid" et bulle sanitaire

Publié
Pékin 2022 : politique "zéro Covid" et bulle sanitaire
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, K. Wang, C. Wang - franceinfo
France Télévisions

Alors que les jeux d’hiver de Pékin démarrent dans huit jours, les autorités veulent s’assurer qu’aucun athlète ou participants ne risque d’être contaminé. Trois bulles de protection impénétrables ont été mises en place.

Aux abords du stade olympique, la bulle est en place, hermétique, fermée, bien gardée. Pendant les jeux, seuls les athlètes, organisateurs et volontaires pourront être à l’intérieur de cette zone, les autres resteront de l’autre côté du grillage. Une bulle olympique à Pékin et les montagnes alentours. L’idée est d’éviter toute transmission du virus. Arrivés à l’aéroport, les participants seront conduits dans les zones de Pékin, Yanging et Zhangjiakou. Des routes olympiques seront aussi mises en place avec des véhicules bien identifiés. 

Des contrôles renforcés

"Si vous voyez un accident sur la voie olympique, gardez vos distances, ne vous approchez pas", annonce un message de la police locale. A l’intérieur de la bulle où les entraînements ont commencé, port du masque obligatoire, contrôle de température et tests PCR quotidiens. Même les déchets ne sortiront pas pendant la période des jeux. La Chine veut montrer au monde l’efficacité de sa politique "zéro Covid". De plus il n’y aura aucun spectateur dans la bulle. Pékin 2022 démarre dans huit jours, les autorités promettent un spectacle grandiose pour épater la planète.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.