JO 2022 : les joueurs de NHL n'iront pas aux Jeux olympiques de Pékin

La NHL avait jusqu'au 10 janvier pour prendre cette décision sans risquer d'amende, et c'est ce qu'elle a fait mercredi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Steven Stamkos, capitaine du club de NHL du Tampa Bay Lightining, ne pourra pas participer aux JO de Pékin, après avoir déjà raté les Jeux de Pékin suite à une blessure. (MIKE EHRMANN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

Les reports de matchs en cascade liés au Covid-19 auront eu raison de la participation des joueurs de NHL aux JO. La prestigieuse ligue nord-américaine de hockey et le syndicat de joueurs ont trouvé un accord, mercredi 22 décembre, pour ne pas envoyer ces derniers en Chine pour participer aux JO de Pékin, du 4 au 20 février 2022. La NHL avait jusqu'au 10 janvier pour se retirer des Jeux sans payer d'amende, et c'est ce qu'elle a fait. En cause, le calendrier complètement bousculé par les cinquante matchs d'ores et déjà reportés à cause de cas de Covid. 

"La participation aux Jeux olympiques n'est plus possible"

A l'origine, la NLH et le syndicat des joueurs étaient arrivés à un accord pour que les joueurs soient libérés pour les Jeux olympiques 2022 à Pékin et ceux de 2026 Milan-Cortina d'Ampezzo, sous réserve que le calendrier du championnat puisse être tenu normalement. Le patron de la NHL, Gary Bettman, a expliqué que ce n'était pas le cas : "Malheureusement, à la suite des profonds remaniements du calendrier de la saison régulière du championnat NHL à cause des événements récents liés au Covid avec 50 matches déjà reportés, la participation aux Jeux olympiques n'est plus possible". En faisant le choix d'oublier les JO, la NHL peut rajouter deux semaines à son calendrier et ainsi reprogrammer les rencontres reportées. 

La nouvelle a constitué un coup dur pour certains joueurs, comme l'international canadien Steven Stamkos. Le capitaine de la franchise Tampa Bay Lightining avait déjà raté les Jeux de 2014 à cause d'une blessure : "Pour une raison ou pour une autre, la carte olympique n'a pas été en ma faveur. C'est nul. Je n'aurai sûrement pas d'autre chance de le faire", a-t-il déploré.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Pékin 2022

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.