Jeux olympiques 2022 : à Pékin, entre frustration et indifférence de ne pas pouvoir assister à la compétition

Publié Mis à jour
JO 2022 : À Pékin, entre frustration et indifférence de ne pas pouvoir assister à la compétition
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Miguet, G. Caron, J. Xiong, K. Wang - France 2
France Télévisions

Les Jeux olympiques, d'habitude synonymes de fête, sont cette année à Pékin un événement assombri par le Covid-19. Il est impossible pour les Chinois d’assister à la compétition. Pékin 2022 n’a rien à voir avec le souvenir laissé par les Jeux d’été en 2008 dans la capitale chinoise.

Au premier jour des Jeux olympiques d’hiver, samedi 5 février, on ne ressent pas vraiment la fièvre olympique dans la capitale chinoise. Des Jeux de Pékin sans Pékinois. Sous la menace du Covid-19, personne n’est autorisé autour des installations olympiques, les habitants sont tenus à l’écart des compétitions, car tout se passe dans la bulle sanitaire mise en place par les autorités.

Pas "d’effet JO"

Dans la ville, en cette période de vacances chinoises, c’est une journée comme une autre avec, en plus, indifférence ou frustration de ne pas participer à la fête. Pékin peut se targuer d’être la seule ville au monde à avoir organisé Jeux d’été en 2008 et Jeux d’hiver quatorze ans plus tard, mais cette fois-ci, pas "d’effet JO". Cependant, au vu de la file d’attente pour entrer dans la boutique officielle de souvenirs des JO, tous les Pékinois ne se désintéressent pas des Jeux. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.