Paris 2024 : les Jardins ouvriers d'Aubervilliers en Seine-Saint-Denis évacués par la police

Ces jardins ouvriers étaient occupés par des militants qui refusent de les abandonner. Grand Paris Aménagement a prévu d'y construire une piscine olympique pour les JO de Paris.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les jardins ouvriers d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis) vont être détruits pour construire une piscine olympique pour 2024. (HAJERA MOHAMMAD / RADIO FRANCE)

Une évacuation policière a eu lieu aux Jardins d'Auber, à Aubervilliers, en Seine-Saint-Denis jeudi 2 septembre au matin, rapporte France Bleu Paris. Des militants occupaient ces jardins ouvriers depuis plusieurs mois pour bloquer le démarrage des travaux de la piscine olympique des Jeux olympiques 2024.

Peu après 7 heures, les forces de l'ordre ont pénétré dans la portion des jardins occupée par les "jadistes" (jardins à défendre) qui occupent les lieux depuis quelques mois. Aussitôt les militants sortis, la destruction de leurs installations a commencé pour laisser libre champ aux engins de chantier.

Les jardins ouvriers, dont certains sont centenaires, doivent être amputés de près de 4 000 m2 de parcelles pour la construction d'un nouveau centre aquatique. L'infrastructure doit servir à l'entraînement des athlètes pour les JO de 2024 puis sera ouverte aux habitants d'Aubervilliers.

Les militants estiment que le permis de construire qui a été délivré est illégal. Ils ont déposé un recours juridique pour le suspendre lundi devant la cour administrative d'appel de Paris et appelé sur les réseaux sociaux à une manifestation jeudi à 18 heures devant la mairie d'Aubervilliers.

Les jardins ouvriers ne représentent que quelques hectares de terre mais cette terre a été enrichie par des générations de jardiniers. Une culture de la solidarité s'y est également développée. Pour compenser, Grand Paris Aménagement, le responsable du projet, a proposé aux jardiniers de déménager un peu plus loin vers les jardins ouvriers de Pantin. Une solution rejetée par les concernés.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Paris 2024

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.