Paris 2024 : les hôtels de milieu de gamme peinent à faire le plein à un mois de l’événement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Paris 2024 : les hôtels de milieu de gamme peinent à faire le plein à un mois de l’événement
Paris 2024 : les hôtels de milieu de gamme peinent à faire le plein à un mois de l’événement Paris 2024 : les hôtels de milieu de gamme peinent à faire le plein à un mois de l’événement (France 2)
Article rédigé par France 2 - C. Rigeade, N. Fleury, K. Douti, S. Pichavant, F. Blevis, L. Andreani
France Télévisions
France 2
Si les hôtels de luxe affichent des taux de réservations records pour les Jeux olympiques de Paris, ceux moins haut de gamme peinent à attirer les touristes.

Dans un groupe hôtelier de luxe, 85% des chambres sont déjà louées pour les Jeux olympiques de Paris 2024, vendredi 21 juin. Pendant les JO, les tarifs d’une de plus belles suites va doubler. Les prix ne découragent pas la clientèle habituelle. Dans la capitale, les hôtels affichent 77% de réservations, à un mois de l’événement. C’est dix points de plus qu’un été classique. Toutefois, les établissements de milieu de gamme peinent à remplir leurs chambres.

Comparaison des prix

La clientèle moins aisée compare davantage les prix et attend la dernière minute. À un mois de la compétition, la directrice d’un hôtel deux étoiles espérait beaucoup mieux. Pour la période des Jeux, elle a calculé un taux d’occupation de 40 à 45%. "J’espère que cela va augmenter petit à petit", indique-t-elle. Pour les Jeux, elle avait doublé le prix d’une chambre. Elle a dû finalement diminuer ses tarifs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.