Vidéo Natation : Léon Marchand se qualifie sans encombre pour Paris 2024 sur 200 m papillon et 200 m brasse

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 6 min
Revivez les deux finales disputées par Léon Marchand le mercredi 19 juin aux championnats de France à Chartres.
Les 200m de Léon Marchand du 19 juin Revivez les deux finales disputées par Léon Marchand le mercredi 19 juin aux championnats de France à Chartres. (FRANCE TELEVISIONS)
Article rédigé par franceinfo: sport
France Télévisions - Rédaction Sport
Au quatrième jour des championnats de France, à Chartres, le nageur de 22 ans a pu se tester sur le doublé qu'il pourrait réaliser sur une même soirée aux Jeux olympiques.

Deux finales en quarante-sept minutes et à la clef, deux tickets pour Paris 2024. C'est ce qu'a réussi Léon Marchand, mercredi 19 juin, aligné sur 200 mètres brasse et 200 mètres papillon aux championnats de France de natation qui se déroulent à Chartres jusqu'au 21 juin. Lundi déjà, il avait validé sa présence aux Jeux olympiques sur 400 mètres 4 nages.

Le nageur français le plus attendu aux JO a obtenu son premier ticket olympique, peu après 18 heures, sur le 200 mètres papillon. Il fallait nager sous les 1'55"78 pour obtenir le précieux sésame et Léon Marchand a bouclé l'épreuve en 1'54"08. Le quintuple champion du monde n'a pourtant pas affiché un grand sourire à l'issue de sa course car il restait concentré sur le départ du 200 mètres brasse. Moins d'une heure plus tard, il s'est de nouveau imposé dans une finale plus disputée, où il a été le seul à valider les minima olympiques. 

Léon Marchand revient sur ses deux courses du soir, le 200m papillon puis le 200m brasse, pour deux titres de Champion de France et deux qualifications pour les Jeux de Paris. Le quintuple champion du monde s'est montré très satisfait de la première course mais était très fatigué pour la seconde qui a eu lieu moins d'une heure après.
Léon Marchand : " Super content du 200 pap, après c'était dur " Léon Marchand revient sur ses deux courses du soir, le 200m papillon puis le 200m brasse, pour deux titres de Champion de France et deux qualifications pour les Jeux de Paris. Le quintuple champion du monde s'est montré très satisfait de la première course mais était très fatigué pour la seconde qui a eu lieu moins d'une heure après.

S'il a confié que c'était "dur dans les bras" après quatre courses en une seule journée, Léon Marchand s'est dit "content". Le nageur toulousain a réussi sa répétition avant Paris 2024 : de la même manière, il pourrait disputer, dans la seule soirée du 31 juillet, ces deux mêmes finales du 200 mètres brasse et 200 mètres papillon. Un exploit qu'aucun nageur n'a pour l'heure réalisé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.