JO 2021 : combien de médailles votre département a-t-il rapportées à la France dans l'histoire des Jeux olympiques ?

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 62 min.
La répartition des médailles olympiques sur le territoire français depuis les premiers Jeux de l'ère moderne (1896), selon le lieu de naissance des athlètes. (PIERRE-ALBERT JOSSERAND / FRANCEINFO)

Pour pouvoir railler en connaissance de cause le territoire voisin du vôtre, faites un tour dans notre moteur de recherche. Surprises garanties.

Les Charentais sont-ils plus forts que leurs voisins de Charente-Maritime aux Jeux olympiques ? Les habitants du Nord sont-ils aussi prolifiques que ceux du Pas-de-Calais pour rapporter des médailles ? Et quid du duel entre le Haut-Rhin et le Bas-Rhin ? Alors que s'ouvrent les JO de Tokyo, vendredi 23 juillet, voici des questions auxquelles franceinfo est en mesure de répondre. Nous avons référencé l'intégralité des médaillés français, en fonction de leur département de naissance, depuis 1896, date des premiers Jeux de l'ère moderne.

Résultat : les mauvaises langues citeront la fameuse expression "Paris et le désert français", et ce serait forcément un peu réducteur. Il n'empêche, les départements d'Ile-de-France comptent pour 25% du total des médaillés français, entre 1896 et 2018, JO d'été et d'hiver confondus (1344 aux Jeux d'été, 166 aux Jeux d'hiver). Voici le top 5 que nous avons établi : Paris (219 médailles), le Nord (109), le Rhône (56), les Hauts-de-Seine (49) et la Gironde (44).

Néanmoins, la suprématie parisienne s'effrite. Dominateurs entre les premiers Jeux et ceux de Los Angeles en 1984, Paris et ses départements voisins ont été détrônés depuis le milieu des années 1980 par la Guadeloupe, la Haute-Savoie et l'Isère (ces deux dernières écrasant tout lors des Jeux d'hiver). Huit départements (le Cantal, la Corrèze, le Gers, les deux départements corses, la Haute-Loire, les Deux-Sèvres et Mayotte) sont, eux, toujours bredouilles. Pour savoir qui pèse dans le game olympique, cherchez ou tapez le nom de votre département dans notre moteur de recherche ci-dessous.


Méthodologie : Pour dresser une liste exhaustive du palmarès de tous les territoires français aux JO, franceinfo a pris comme critère le lieu de naissance des sportifs et sportives médaillés pour la France aux Jeux olympiques d'été et d'hiver. Le classement est basé sur le nombre de médailles gagnées par chaque département depuis 1896, sans prendre en compte la couleur du métal (or, argent, bronze), comme cela se fait traditionnellement aux JO pour établir le classement par pays.

La couleur des métaux n'est prise en compte qu'en cas d'égalité entre deux départements. Les épreuves par équipe qui ne rapportent aux JO qu'une médaille à un pays, pèsent beaucoup plus dans notre classement puisque chaque médaillé est référencé.

Par ailleurs, une soixantaine de médaillés (entre 1900 et 1920) n'a pu être rattachée avec certitude à un département, ils n'ont donc pas été comptabilisés dans les statistiques présentées. Les 128 médailles obtenues par des athlètes nés dans des pays étrangers, ou anciennement français, ne sont pas non plus pris en compte dans ce moteur de recherche.


Ain (01)

L'Ain a rapporté 20 médailles à la France (13 aux JO d'été et 7 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 22e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Loire-Atlantique et devant le Haut-Rhin. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 8 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 9 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 18e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Ain a particulièrement brillé en biathlon (5 médailles dont deux remportées par Corinne Niogret en 1992 et 1994) et en cyclisme sur piste (5 médailles grâce notamment à Daniel Morelon, quadruple médaillé entre 1968 et 1976) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Aisne (02)

L'Aisne a rapporté 13 médailles à la France (12 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 32e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Marne et devant le Loiret. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 7 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 32e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Aisne a particulièrement brillé en escrime (8 médailles, dont deux pour Olivier Lenglet en 1984 et 1992) et en natation synchronisée (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Allier (03)

L'Allier a rapporté 6 médailles à la France (6 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 61e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Jura et devant le Territoire de Belfort. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 48e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Allier a particulièrement brillé en cyclisme (2 médailles) et en basket (1 médaille, grâce à Stéphane Risacher, médaille d'argent avec les Bleus en 2000) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Alpes-de-Haute-Provence (04)

Les Alpes-de-Haute-Provence ont rapporté 1 médaille (d'argent) à la France (aucune aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 91e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Aveyron et devant la Creuse. Rapporté à sa population, il se classe 87e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Alpes-de-Haute-Provence ont remporté leur seule médaille en ski alpin et doivent une fière chandelle à Carole Merle, médaillée d'argent en 1992, pour ne pas finir bredouilles.

Revenir à la liste des départements

Hautes-Alpes (05)

Les Hautes-Alpes ont rapporté 4 médailles à la France (2 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 77e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Charente et devant la Guyane. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 22e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Hautes-Alpes ont particulièrement brillé en snowboardcross (2 médailles d'or, grâce à Pierre Vaultier en 2014 et 2018) et en ski de fond (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Alpes-Maritimes (06)

Les Alpes-Maritimes ont rapporté 27 médailles à la France (26 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 14e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Val-de-Marne et devant les Pyrénées-Orientales. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 10 médailles d'argent et 11 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 30e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Alpes-Maritimes ont particulièrement brillé en escrime (6 médailles) et en natation (5 médailles, dont trois pour la seule Camille Muffat en 2012) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Ardèche (07)

L'Ardèche a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 82e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Dordogne et devant l'Indre-et-Loire. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or et 2 médailles d'argent. Rapporté à sa population, il se classe 77e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Ardèche a particulièrement brillé en handball (1 médaille, grâce à la gardienne des Bleues Amandine Leynaud, argentée en 2016) et en canoë-kayak (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Ardennes (08)

Les Ardennes ont rapporté 7 médailles à la France (7 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 58e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Eure-et-Loir et devant le Calvados. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 5 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 26e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Ardennes ont particulièrement brillé en tir (5 médailles du seul Achille Paroche, entre 1900 et 1920 – on attend sa statue dans les rues de Sery, sa ville natale) et en voile (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Ariège (09)

L'Ariège a rapporté 5 médailles à la France (4 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 68e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière La Réunion et devant la Manche. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 16e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Ariège a particulièrement brillé en athlétisme (2 médailles) et en ski acrobatique (1 titre olympique glané en 2018 par Perrine Laffont) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Aube (10)

L'Aube a rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 44e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Côte-d'Or et devant les Landes. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 4 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 17e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Aube a particulièrement brillé en escrime (5 médailles, la dernière en date remportée par Patrice Lhôtellier en 2000) et en équitation (2 médailles du seul Hubert Bourdy en 1988 et 1992) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Aude (11)

L'Aude a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 72e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Saône-et-Loire et devant le Cher. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'argent. Rapporté à sa population, il se classe 62e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Aude a particulièrement brillé en rugby (4 médailles) et en boxe (1 médaille d'argent, obtenue en 1964 par Joseph Gonzales, la dernière en date du département) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Aveyron (12)

L'Aveyron a rapporté 1 médaille (d'or) à la France (1 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 90e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Vienne et devant les Alpes-de-Haute-Provence. Rapporté à sa population, il se classe 92e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Aveyron a remporté sa seule médaille en football aux Jeux de Los Angeles en 1984 grâce à Guy Lacombe, devenu ensuite entraîneur (notamment du PSG ou de Monaco).

Revenir à la liste des départements

Bouches-du-Rhône (13)

Les Bouches-du-Rhône ont rapporté 35 médailles à la France (35 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 7e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Pas-de-Calais et devant la Savoie. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 9 médailles d'or, 11 médailles d'argent et 15 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 50e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Bouches-du-Rhône ont particulièrement brillé en escrime (13 médailles) et en natation (10 médailles, dont quatre pour le seul Alain Bernard en 2008 et 2012) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Calvados (14)

Le Calvados a rapporté 7 médailles à la France (4 aux JO d'été et 3 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 60e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Jura et devant l'Allier. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 2 médailles d'argent et 4 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 74e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Calvados a particulièrement brillé – ceci n'est pas une erreur – en biathlon (3 médailles, grâce à la razzia d'Anaïs Bescond aux Jeux de Pyeongchang en 2018) et en handball (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Cantal (15)

Le Cantal ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (la Corrèze, le Gers, la Haute-Loire, Mayotte, la Corse du Sud, les Deux-Sèvres et la Haute-Corse).

Revenir à la liste des départements

Charente (16)

La Charente a rapporté 4 médailles à la France (4 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 76e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Vendée et devant les Hautes-Alpes. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or et 1 médaille d'argent. Rapporté à sa population, il se classe 68e des départements français en termes de médaille par habitant. La Charente a particulièrement brillé en athlétisme (2 médailles signées Renaud Lavillenie en 2012 et 2016) et en judo (1 médaille, souvenez-vous de Marie-Claire Restoux en 1996) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Charente-Maritime (17)

La Charente-Maritime a rapporté 9 médailles à la France (9 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 52e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Var et devant la Loire. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 58e des départements français en termes de médaille par habitant. La Charente-Maritime a particulièrement brillé en escrime (6 médailles) et en voile (1 médaille d'or pour Charline Picon à Rio en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Cher (18)

Le Cher a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 73e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Aude et devant la Vendée. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 51e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Cher a particulièrement brillé en canoë-kayak (1 médaille) et en cyclisme sur piste (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Corrèze (19)

La Corrèze ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, le Gers, la Haute-Loire, Mayotte, la Corse du Sud, la Haute-Corse et les Deux-Sèvres).

Revenir à la liste des départements

Côte-d'Or (21)

La Côte-d'Or a rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 43e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Meurthe-et-Moselle et devant l'Aube. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 44e des départements français en termes de médaille par habitant. La Côte-d'Or a particulièrement brillé en escrime (4 médailles) et en handball (3 médailles, notamment grâce à Adrien Dipanda ou Marie Prouvensier, tous deux vice-champions olympiques en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Côtes d'Armor (22)

Les Côtes d'Armor ont rapporté 12 médailles à la France (12 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 36e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Gard et devant l'Eure. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 5 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 39e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Côtes d'Armor ont particulièrement brillé en athlétisme (3 médailles) et en escrime (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Creuse (23)

La Creuse a rapporté 1 médaille à la France (1 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 93e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Lozère et devant le Cantal. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 80e des départements français en termes de médaille par habitant. La Creuse n'est pas bredouille grâce à la médaille obtenue de haute lutte par Louis François dans la discipline du même nom en 1932.

Revenir à la liste des départements

Dordogne (24)

La Dordogne a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 81e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Tarn et devant l'Ardèche. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 84e des départements français en termes de médaille par habitant. La Dordogne a particulièrement brillé en aviron (3 médailles, dont deux pour le seul Michel Andrieux en 1996 et 2000).

Revenir à la liste des départements

Doubs (25)

Le Doubs a rapporté 14 médailles à la France (6 aux JO d'été et 8 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 29e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Vosges et devant la Marne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 27e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Doubs a particulièrement brillé en biathlon (8 médailles, dont 3 pour Vincent Defrasne et 2 pour Florence Baverel-Robert) en combiné nordique (1 médaille d'or pour Fabrice Guy) et en handball (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Drôme (26)

La Drôme a rapporté 9 médailles à la France (8 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 49e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Moselle et devant le Finistère. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 49e des départements français en termes de médaille par habitant. La Drôme a particulièrement brillé en handball (4 médailles, grâce aux frères Guillaume et Bertrand Gille en 2008 et 2012) et en aviron (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Eure (27)

L'Eure a rapporté 12 médailles à la France (12 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 38e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Bas-Rhin et devant la Nièvre. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 3 médailles d'argent et 8 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 38e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Eure a particulièrement brillé en escrime (4 médailles, dont deux d'argent obtenues par Mathieu Gourdain) et en tir (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Eure-et-Loir (28)

Le Eure-et-Loir a rapporté 8 médailles à la France (8 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 57e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Essonne et devant les Ardennes. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 4 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 45e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Eure-et-Loir a particulièrement brillé en tir à l'arc (3 médailles) et en handball (2 médailles, grâce à Siraba Dembelé et Allison Pineau, piliers de l'équipe de France de 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Finistère (29)

Le Finistère a rapporté 9 médailles à la France (9 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 49e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Var et devant la Charente-Maritime. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 1 médaille d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 75e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Finistère a particulièrement brillé en équitation (4 médailles, dont la dernière en date de Thibault Valette, l'or en 2016) et en voile (3 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Gard (30)

Le Gard a rapporté 12 médailles à la France (11 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 35e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Ille-et-Vilaine et devant les Côtes d'Armor. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 7 médailles d'or, 4 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 54e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Gard a particulièrement brillé en natation (3 médailles, toutes glanées par Yannick Agnel aux Jeux de Londres en 2012) et en escrime (3 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haute-Garonne (31)

La Haute-Garonne a rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 46e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Landes et devant l'Indre. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 85e des départements français en termes de médaille par habitant. La Haute-Garonne a particulièrement brillé en équitation (3 médailles, dont les dernières en date, l'or et l'argent d'Astier Nicolas aux Jeux de Rio en 2016) et en natation (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Gers (32)

Le Gers ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, la Haute-Loire, Mayotte, la Corse du Sud, la Haute-Corse et les Deux-Sèvres).

Revenir à la liste des départements

Gironde (33)

La Gironde a rapporté 44 médailles à la France (44 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 5e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Hauts-de-Seine et devant le Pas-de-Calais. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 15 médailles d'or, 19 médailles d'argent et 10 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 13e des départements français en termes de médaille par habitant. La Gironde a particulièrement brillé en escrime (18 médailles, la dernière étant l'or par équipe du sabreur Boris Sanson en 2008) et en aviron (7 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Hérault (34)

L'Hérault a rapporté 14 médailles à la France (14 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 29e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Vosges et devant la Marne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 82e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Hérault a particulièrement brillé en escrime (4 médailles) et en handball (3 médailles, dont celle en or décrochée par Samuel Honrubia en 2012) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Ille-et-Vilaine (35)

L'Ille-et-Vilaine a rapporté 13 médailles à la France (13 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 34e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Loiret et devant le Gard. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 8 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 65e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Ille-et-Vilaine a particulièrement brillé en escrime (9 médailles) et en judo (1 médaille, celle en argent remportée par Clarisse Agbegnenou aux Jeux de Rio en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Indre (36)

L'Indre a rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 47e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Garonne et devant la Moselle. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 7e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Indre a particulièrement brillé en escrime (6 médailles, toutes obtenues par Daniel Revenu entre 1964 et 1976) et en cyclisme sur piste (3 médailles, dont deux obtenues par Kevin Sireau en 2008 et 2012) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Indre-et-Loire (37)

L'Indre-et-Loire a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 84e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Orne et devant la Meuse. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 90e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Indre-et-Loire a particulièrement brillé en football (1 médaille) et en natation (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Isère (38)

L'Isère a rapporté 25 médailles à la France (10 aux JO d'été et 15 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 16e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Pyrénées-Orientales et devant la Guadeloupe. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 14 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 41e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Isère a particulièrement brillé en biathlon (7 médailles, dont 3 pour le seul Raphaël Poirée entre 1998 et 2016) et en ski alpin (4 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Jura (39)

Le Jura a rapporté 7 médailles à la France (2 aux JO d'été et 5 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 59e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Ardennes et devant le Calvados. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 3 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 24e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Jura a particulièrement brillé en biathlon (2 médailles) et en combiné nordique (2 médailles, obtenues par Sylvain Guillaume en 1992 et 1998) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Landes (40)

Les Landes ont rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 42e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Côte d'Or et devant la Haute-Garonne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 34e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Landes ont particulièrement brillé en rugby (3 médailles) et en basket (2 médailles, dont celle en argent décrochée par Marion Laborde aux Jeux de Londres en 2012) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Loir-et-Cher (41)

Le Loir-et-Cher a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 73e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Aude et devant la Vendée. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 55e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Loir-et-Cher a particulièrement brillé en escrime (2 médailles) et en boxe (1 médaille obtenue par Gilbert Chapron en 1956, dernière breloque en date du département) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Loire (42)

La Loire a rapporté 9 médailles à la France (8 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 54e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Vaucluse et devant l'Yonne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or et 7 médailles d'argent. Rapporté à sa population, il se classe 66e des départements français en termes de médaille par habitant. La Loire a particulièrement brillé en haltérophilie (3 médailles) et en rugby (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haute-Loire (43)

La Haute-Loire ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, le Gers, Mayotte, la Corse du Sud, la Haute-Corse et les Deux-Sèvres).

Revenir à la liste des départements

Loire-Atlantique (44)

La Loire-Atlantique a rapporté 21 médailles à la France (20 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 21e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Oise et devant l'Ain. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 7 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 8 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 56e des départements français en termes de médaille par habitant. La Loire-Atlantique a particulièrement brillé en voile (7 médailles, dont deux glanées par les frères Marc et Yves Pajot en 1972) et en aviron (6 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Loiret (45)

Le Loiret a rapporté 13 médailles à la France (13 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 33e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Aisne et devant l'Ille-et-Vilaine. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 5 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 43e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Loiret a particulièrement brillé en cyclisme sur piste (4 médailles, toutes obtenues par Florian Rousseau en 1996 et 2000) et en escrime (4 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Lot (46)

Le Lot a rapporté 2 médailles à la France (2 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 87e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Meuse et devant l'Aveyron. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 67e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Lot a brillé en pentathlon moderne (1 médaille signée Joël Bouzou en 1984) et en gymnastique (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Lot-et-Garonne (47)

Le Lot-et-Garonne a rapporté 6 médailles à la France (6 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 64e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Territoire de Belfort et devant le Puy-de-Dôme. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 1 médaille d'argent et 4 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 47e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Lot-et-Garonne a particulièrement brillé en escrime (5 médailles, toutes obtenues par Christian Noël entre 1964 et 1976) et en rugby (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Lozère (48)

La Lozère a rapporté 1 médaille (d'argent) à la France (1 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 91e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Aveyron et devant la Creuse. Rapporté à sa population, il se classe 64e des départements français en termes de médaille par habitant. La Lozère a remporté sa seule médaille en canoë-kayak, grâce à Brigitte Guibal aux Jeux de Sydney en 2000.

Revenir à la liste des départements

Maine-et-Loire (49)

Le Maine-et-Loire a rapporté 15 médailles à la France (15 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 27e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Martinique et devant les Vosges. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 4 médailles d'argent et 8 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 46e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Maine-et-Loire a particulièrement brillé en équitation (3 médailles, dont deux médailles d'or obtenues en 2004 par Nicolas Touzaint et Arnaud Boiteau) et en tir (3 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Manche (50)

La Manche a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 70e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Saône et devant l'Aude. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 1 médaille d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 73e des départements français en termes de médaille par habitant. La Manche a particulièrement brillé en natation (3 médailles, toutes obtenues par Hugues Duboscq en 2004 et 2008) et en basket (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Marne (51)

La Marne a rapporté 14 médailles à la France (14 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 31e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Hérault et devant l'Aisne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 9 médailles d'argent et 4 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 28e des départements français en termes de médaille par habitant. La Marne a particulièrement brillé en athlétisme (5 médailles, notamment grâce Mahiedine Mekhissi-Benabbad, trois fois sur les podiums entre 2008 et 2016) et en aviron (4 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haute-Marne (52)

La Haute-Marne a rapporté 6 médailles à la France (6 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 62e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Calvados et devant le Territoire de Belfort. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 14e des départements français en termes de médaille par habitant. La Haute-Marne a particulièrement brillé en cyclisme sur piste (3 médailles) et en judo (2 médailles, grâce à Lucie Décosse, argentée à Pékin et dorée à Londres quatre ans plus tard) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Mayenne (53)

La Mayenne a rapporté 4 médailles à la France (4 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 80e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Tarn et devant la Dordogne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 63e des départements français en termes de médaille par habitant. La Mayenne a particulièrement brillé en athlétisme (1 médaille, merci Manuela Montebrun en 2008) et en cyclisme sur piste (1 médaille, merci François Pervis en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Meurthe-et-Moselle (54)

La Meurthe-et-Moselle a rapporté 10 médailles à la France (10 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 42e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Sarthe et devant la Côte-d'Or. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 59e des départements français en termes de médaille par habitant. La Meurthe-et-Moselle a particulièrement brillé en aviron (2 médailles) et en football (2 médailles, avec Philippe Jeannol et José Touré parmi les Bleus sacrés à Los Angeles en 1984) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Meuse (55)

La Meuse a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 86e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Tarn-et-Garonne et devant le Lot. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 52e des départements français en termes de médaille par habitant. La Meuse a particulièrement brillé en aviron (3 médailles, toutes obtenues depuis 2008).

Revenir à la liste des départements

Morbihan (56)

Le Morbihan a rapporté 2 médailles à la France (2 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 87e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Meuse et devant l'Aveyron. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 93e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Morbihan a particulièrement brillé en athlétisme (2 médailles, obtenues par Jacques Chastanié en 1900, et plus rien depuis).

Revenir à la liste des départements

Moselle (57)

La Moselle a rapporté 10 médailles à la France (8 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 47e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Garonne et devant l'Indre. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 5 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 76e des départements français en termes de médaille par habitant. La Moselle a particulièrement brillé en voile (2 médailles) et en handball (2 médailles, dont une en argent obtenue par Vincent Gérard, gardien des Experts en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Nièvre (58)

La Nièvre a rapporté 11 médailles à la France (11 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 40e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Val-d'Oise et devant la Sarthe. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 4 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 5e des départements français en termes de médaille par habitant. La Nièvre a particulièrement brillé en canoë-kayak (3 médailles) et en gymnastique (3 médailles, toutes décrochées par Jean Gounot en 1920) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Nord (59)

Le Nord a rapporté 109 médailles à la France (107 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 2e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière Paris et devant le Rhône. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 21 médailles d'or, 24 médailles d'argent et 64 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 10e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Nord a particulièrement brillé en gymnastique (23 médailles, toutes décrochées avant 1920, l'époque où la France rapportait des palanquées de médailles dans cette discipline) et en water-polo (17 médailles, toutes décrochées avant 1928) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Oise (60)

L'Oise a rapporté 22 médailles à la France (22 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 20e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Seine-Saint-Denis et devant la Loire-Atlantique. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 12 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 25e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Oise a particulièrement brillé en tir à l'arc (10 médailles, dont 8 rien qu'en 1920, année faste pour le sport picard) et en escrime (4 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Orne (61)

L'Orne a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 84e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Ardèche et devant l'Indre-et-Loire. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 1 médaille d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 70e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Orne a particulièrement brillé en équitation (1 médaille, grâce à Jack Le Goff en 1960) et en escrime (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Pas-de-Calais (62)

Le Pas-de-Calais a rapporté 43 médailles à la France (43 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 6e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Gironde et devant les Bouches-du-Rhône. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 13 médailles d'or, 13 médailles d'argent et 17 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 21e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Pas-de-Calais a particulièrement brillé en escrime (13 médailles, dont 4 pour le seul Eric Srecki) et en athlétisme (7 médailles, dont 2 pour un certain Guy Drut en 1972 et 1976) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Puy-de-Dôme (63)

Le Puy-de-Dôme a rapporté 6 médailles à la France (5 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 65e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Lot-et-Garonne et devant l'Ariège. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 79e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Puy-de-Dôme a particulièrement brillé en escrime (3 médailles) et en patinage artistique (grâce à l'argent de Gabriella Papadakis aux Jeux de Pyeongchang en 2018) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Pyrénées-Atlantiques (64)

Les Pyrénées-Atlantiques ont rapporté 24 médailles à la France (22 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 18e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Guadeloupe et devant la Seine-Saint-Denis. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 11 médailles d'or, 7 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 15e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Pyrénées-Atlantiques ont particulièrement brillé en rugby (6 médailles) et en canoë-kayak (4 médailles grâce à la famille Estanguet, avec les trois titres olympiques de Tony et le bronze de son frère Patrice) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Hautes-Pyrénées (65)

Les Hautes-Pyrénées ont rapporté 19 médailles à la France (15 aux JO d'été et 4 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 24e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Haut-Rhin et devant la Somme. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 11 médailles d'argent et 5 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 2e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Hautes-Pyrénées ont particulièrement brillé en escrime (5 médailles) et en canoë-kayak (4 médailles, grâce au duo Frank Adisson-Sandra Forgues en 1992 et 1996) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Pyrénées-Orientales (66)

Les Pyrénées-Orientales ont rapporté 25 médailles à la France (18 aux JO d'été et 7 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 15e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Alpes-Maritimes et devant l'Isère. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 10 médailles d'or, 13 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 6e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Pyrénées-Orientales ont particulièrement brillé en biathlon (7 médailles, ça aide d'avoir Martin Fourcade comme régional de l'étape) et en escrime (5 médailles, les plus érudits d'entre vous connaissant le nom de Christian d'Oriola, gloire de ce sport dans les années 1940 à 1960 avec quatre médailles à lui seul) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Bas-Rhin (67)

Le Bas-Rhin a rapporté 12 médailles à la France (12 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 37e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Côtes d'Armor et devant l'Eure. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 6 médailles d'argent et 5 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 71e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Bas-Rhin a particulièrement brillé en gymnastique (3 médailles) et en athlétisme (2 médailles, dont celle de Mehdi Baala décrochée à Pékin en 2008) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haut-Rhin (68)

Le Haut-Rhin a rapporté 19 médailles à la France (16 aux JO d'été et 3 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 23e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Ain et devant les Hautes-Pyrénées. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 8 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 29e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Haut-Rhin a particulièrement brillé en gymnastique (6 médailles) et en handball (3 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Rhône (69)

Le Rhône a rapporté 56 médailles à la France (46 aux JO d'été et 10 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 3e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Nord et devant les Hauts-de-Seine. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 12 médailles d'or, 18 médailles d'argent et 26 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 20e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Rhône a particulièrement brillé en escrime (10 médailles, dont six pour le seul Philippe Riboud entre 1980 et 1988) et en aviron (8 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haute-Saône (70)

La Haute-Saône a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 69e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière La Réunion et devant la Manche. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 2 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 35e des départements français en termes de médaille par habitant. La Haute-Saône a particulièrement brillé en tir à l'arc (3 médailles) et en athlétisme (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes. Mais on attend une breloque depuis 101 ans, la dernière datant de 1920 !

Revenir à la liste des départements

Saône-et-Loire (71)

La Saône-et-Loire a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 70e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Saône et devant l'Aude. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or, 1 médaille d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 78e des départements français en termes de médaille par habitant. La Saône-et-Loire a particulièrement brillé en lutte (3 médailles, toutes obtenues par les frères Steeve et Christophe Guénot en 2008 et 2012) et en judo (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Sarthe (72)

La Sarthe a rapporté 11 médailles à la France (11 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 41e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Val-d'Oise et devant la Meurthe-et-Moselle. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 42e des départements français en termes de médaille par habitant. La Sarthe a particulièrement brillé en équitation (6 médailles, dont cinq pour le seul André Jousseaume entre 1932 et 1952) et en handball (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Savoie (73)

La Savoie a rapporté 32 médailles à la France (4 aux JO d'été et 28 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 8e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Bouches-du-Rhône et devant la Haute-Savoie. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 10 médailles d'argent et 16 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 3e des départements français en termes de médaille par habitant. La Savoie a particulièrement brillé en ski alpin (13 médailles, ça aide d'avoir Alexis Pinturault et ses trois médailles de 2014 et 2018 parmi les natifs du département) et en ski acrobatique (6 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Haute-Savoie (74)

La Haute-Savoie a rapporté 32 médailles à la France (9 aux JO d'été et 23 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 9e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Savoie et devant la Seine-Maritime. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'or, 10 médailles d'argent et 19 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 12e des départements français en termes de médaille par habitant. La Haute-Savoie a particulièrement brillé en ski alpin (9 médailles) et en ski de fond (7 médailles, dont trois en bronze pour le seul Maurice Manificat en 2014 et 2018) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Paris (75)

Paris a rapporté 219 médailles à la France (213 aux JO d'été et 6 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe largement 1er devant le Nord (109) et le Rhône (56), qui complètent le podium. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 77 médailles d'or, 81 médailles d'argent et 61 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 1er des départements français en termes de médaille par habitant. Paris a particulièrement brillé en escrime (57 médailles, dont celles de Philippe Omnès et Jean-François Lamour, sept médailles à eux deux dans les années 1980-90) et en voile (19 médailles, aux temps héroïques du début du XXe siècle où les natifs de la façade atlantique ne trustaient pas les podiums de la discipline) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Seine-Maritime (76)

La Seine-Maritime a rapporté 31 médailles à la France (31 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 10e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Savoie et devant la Seine-et-Marne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 9 médailles d'or, 9 médailles d'argent et 13 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 31e des départements français en termes de médaille par habitant. La Seine-Maritime a particulièrement brillé en voile (8 médailles) et en escrime (6 médailles, toutes obtenues par Georges Buchard entre 1920 et 1936, une salle d'armes porte d'ailleurs son nom au Havre) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Seine-et-Marne (77)

La Seine-et-Marne a rapporté 30 médailles à la France (30 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 11e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Seine-Maritime et devant les Yvelines. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 7 médailles d'or, 9 médailles d'argent et 14 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 36e des départements français en termes de médaille par habitant. La Seine-et-Marne a particulièrement brillé en escrime (10 médailles, dont les deux remportées par Valérie Darbois à Atlanta en 1996) et en tir à l'arc (6 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Yvelines (78)

Les Yvelines ont rapporté 29 médailles à la France (29 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 12e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Seine-et-Marne et devant le Val-de-Marne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 9 médailles d'or, 13 médailles d'argent et 7 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 40e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Yvelines ont particulièrement brillé en équitation (5 médailles) et en cyclisme sur piste (5 médailles, dont quatre signées du seul Grégory Beaugé entre 2008 et 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Deux-Sèvres (79)

Les Deux-Sèvres ne comptent pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, le Gers, la Haute-Loire, Mayotte, la Corse du Sud et la Haute-Corse).

Revenir à la liste des départements

Somme (80)

La Somme a rapporté 16 médailles à la France (14 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 25e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Hautes-Pyrénées et devant la Martinique. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 6 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 23e des départements français en termes de médaille par habitant. La Somme a particulièrement brillé en natation (4 médailles, dont trois pour le natif d'Abbeville Jérémy Stravius en 2012 et 2016) et en équitation (4 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Tarn (81)

Le Tarn a rapporté 4 médailles à la France (4 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 79e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Guyane et devant la Mayenne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 3 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 72e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Tarn a particulièrement brillé en rugby (2 médailles) et en basket (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Tarn-et-Garonne (82)

Le Tarn-et-Garonne a rapporté 3 médailles à la France (3 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 84e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Orne et devant la Meuse. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 69e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Tarn-et-Garonne a particulièrement brillé en canoë-kayak (2 médailles) et en football (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Var (83)

Le Var a rapporté 9 médailles à la France (4 aux JO d'été et 5 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 49e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Moselle et devant le Finistère. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 83e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Var a particulièrement brillé en ski alpin (5 médailles, ça aide d'avoir vu naître les sœurs Goitschel, qui ont régné sur la discipline dans les années 1960) et en escrime (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Vaucluse (84)

Le Vaucluse a rapporté 9 médailles à la France (9 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 52e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Finistère et devant la Loire. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 5 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 53e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Vaucluse a particulièrement brillé en handball (4 médailles, dont trois pour le seul Michaël Guigou entre 2008 et 2016) et en canoë-kayak (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Vendée (85)

La Vendée a rapporté 4 médailles à la France (4 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 75e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Loir-et-Cher et devant la Charente. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or. Rapporté à sa population, il se classe 89e des départements français en termes de médaille par habitant. La Vendée a particulièrement brillé en cyclisme sur piste (3 médailles, toutes obtenues par Félicia Ballanger dans les années 1990) et en escrime (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Vienne (86)

La Vienne a rapporté 2 médailles à la France (2 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 87e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Meuse et devant l'Aveyron. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 91e des départements français en termes de médaille par habitant. La Vienne a particulièrement brillé en cyclisme sur piste (2 médailles), mais ça remonte à 1936.

Revenir à la liste des départements

Haute-Vienne (87)

La Haute-Vienne a rapporté 5 médailles à la France (4 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 66e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Saône-et-Loire et devant La Réunion. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 61e des départements français en termes de médaille par habitant. La Haute-Vienne a particulièrement brillé en athlétisme (2 médailles) et en snowboard (1 médaille, souvenez-vous de Doriane Vidal en 2002) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Vosges (88)

Les Vosges ont rapporté 14 médailles à la France (10 aux JO d'été et 4 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 28e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Maine-et-Loire et devant le Doubs. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 11e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Vosges ont particulièrement brillé en escrime (5 médailles) et en canoë-kayak (2 médailles, grâce à Matthieu Péché et Gauthier Klauss en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Yonne (89)

L'Yonne a rapporté 8 médailles à la France (8 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 55e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Eure-et-Loir et devant l'Essonne. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 4 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 33e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Yonne a particulièrement brillé en athlétisme (2 médailles) et en rugby (2 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Territoire de Belfort (90)

Le Territoire de Belfort a rapporté 6 médailles à la France (6 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 63e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Puy-de-Dôme et devant l' Ariège. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 1 médaille de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 8e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Territoire de Belfort a particulièrement brillé en natation (4 médailles, toutes glanées par Amaury Leveaux, qui peut se targuer d'avoir remporté les deux tiers des médailles de son département) et en tir (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Essonne (91)

L'Essonne a rapporté 8 médailles à la France (6 aux JO d'été et 2 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 55e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Yonne et devant l'Eure-et-Loir. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 3 médailles d'argent et 3 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 86e des départements français en termes de médaille par habitant. L'Essonne a particulièrement brillé en équitation (2 médailles) et en handball (1 médaille, signée Grace Zaadi aux Jeux de Rio en 2016) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Hauts-de-Seine (92)

Les Hauts-de-Seine ont rapporté 49 médailles à la France (41 aux JO d'été et 8 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 4e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Rhône et devant la Gironde. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 15 médailles d'or, 13 médailles d'argent et 21 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 19e des départements français en termes de médaille par habitant. Les Hauts-de-Seine ont particulièrement brillé en escrime (10 médailles, notamment celles de la famille Boisse et de la famille Guyart, qui ont fait grimper le compteur) et en cyclisme sur piste (8 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Seine-Saint-Denis (93)

La Seine-Saint-Denis a rapporté 24 médailles à la France (23 aux JO d'été et 1 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 19e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Pyrénées-Atlantiques et devant l'Oise. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 6 médailles d'or, 9 médailles d'argent et 9 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 57e des départements français en termes de médaille par habitant. La Seine-Saint-Denis a particulièrement brillé en judo (4 médailles, notamment pour Audrey Tcheuméo, Frédérique Jossinet ou Larbi Benboudaoud, des noms qui doivent vous parler si vous avez vu les Jeux du XXIe siècle) et en athlétisme (4 médailles, et là encore, Jimmy Vicaut ou Muriel Hurtis, ça doit vous évoquer quelque chose) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Val-de-Marne (94)

Le Val-de-Marne a rapporté 29 médailles à la France (24 aux JO d'été et 5 aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 13e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière les Yvelines et devant les Alpes-Maritimes. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 8 médailles d'or, 9 médailles d'argent et 12 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 37e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Val-de-Marne a particulièrement brillé en canoë-kayak (5 médailles, dont la dernière en date, l'or d'Emilie Fer en 2012) et en escrime (5 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Val-d'Oise (95)

Le Val-D'Oise a rapporté 11 médailles à la France (11 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 39e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Bas-Rhin et devant la Nièvre. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 4 médailles d'or, 5 médailles d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 81e des départements français en termes de médaille par habitant. Le Val-d'Oise a particulièrement brillé en escrime (5 médailles, dont trois pour le seul Hugues Obry, aujourd'hui entraîneur de l'équipe de Chine) et en athlétisme (1 médaille, un certain Kevin Mayer en 2016, qui pourrait faire grimper le compteur à l'avenir) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Guadeloupe (971)

La Guadeloupe a rapporté 24 médailles à la France (24 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 17e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière l'Isère et devant les Pyrénées-Atlantiques. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 13 médailles d'or, 4 médailles d'argent et 7 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 4e des départements français en termes de médaille par habitant. La Guadeloupe a particulièrement brillé en escrime (9 médailles, forcément, Laura Flessel) et en athlétisme (7 médailles, forcément, Christine Arron et Maire-José Pérec...) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Martinique (972)

La Martinique a rapporté 15 médailles à la France (15 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 26e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière le Maine-et-Loire et devant le Doubs. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 7 médailles d'or, 2 médailles d'argent et 6 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 9e des départements français en termes de médaille par habitant. La Martinique a particulièrement brillé en escrime (6 médailles, merci Fabrice et Jérôme Jeannet, cinq médailles à eux deux) et en athlétisme (5 médailles) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Guyane (973)

La Guyane a rapporté 4 médailles à la France (4 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 78e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Vendée et devant l'Ardèche. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 1 médaille d'or et 3 médailles d'argent. Rapporté à sa population, il se classe 60e des départements français en termes de médaille par habitant. La Guyane a particulièrement brillé en escrime (2 médailles, dont celle d'Enzo Lefort à Rio en 2016) et en natation (2 médailles, dont celle de Mehdy Metella la même année) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

La Réunion (974)

La Réunion a rapporté 5 médailles à la France (5 aux JO d'été, aucune aux JO d'hiver) depuis 1896. Ce qui en fait le 68e département français le plus prolifique, tous métaux confondus. Il se classe derrière la Haute-Vienne et devant la Manche. Les athlètes natifs de ce département ont remporté 2 médailles d'or, 1 médaille d'argent et 2 médailles de bronze. Rapporté à sa population, il se classe 88e des départements français en termes de médaille par habitant. La Réunion a particulièrement brillé en handball (4 médailles pour deux légendes de ce sport : Jackson Richardson et Daniel Narcisse) et en athlétisme (1 médaille) en comptant les épreuves par équipes.

Revenir à la liste des départements

Mayotte (976)

Mayotte ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, le Gers, la Haute-Loire, les Deux-Sèvres, la Corse du Sud et la Haute-Corse).

Revenir à la liste des départements

Corse-du-Sud (2A)

La Corse-du-Sud ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, le Gers, la Haute-Loire, Mayotte, la Haute-Corse et les Deux-Sèvres).

Revenir à la liste des départements

Haute-Corse (2B)

La Haute-Corse ne compte pas d'athlète ayant décroché une médaille pour la France. Ce département occupe donc la 94e et dernière position du classement en compagnie des sept autres départements dans ce cas (le Cantal, la Corrèze, le Gers, la Haute-Loire, Mayotte, la Corse du Sud et les Deux-Sèvres).

Revenir à la liste des départements

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.