JO 2021 - Voile : Charline Picon en tête à mi-course, Thomas Goyard remonte à la 4e place

Belle journée de lundi pour les véliplanchistes français en RS:X : Charline Picon a conservé sa première place à mi-course tandis que Thomas Goyard a remporté deux manches pour remonter au général.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Charline Picon dans les eaux de Kamakura lors des Jeux de Tokyo, le 26 juillet (AGENCE KMSP / KMSP)

C’est ce qu’on appelle une belle coordination. Comme si les Français Thomas Goyard et Charline Picon s’étaient mis d’accord pour remporter ensemble, chez les hommes pour l’un et chez les femmes pour l’autre, la cinquième manche de la catégorie RS:X, ce lundi 26 juillet, dans les eaux de Kamakura, au sud de Tokyo.

Thomas Goyard a même réalisé un doublé quelques dizaines de minutes plus tard en remportant la sixième et dernière manche du jour. Ces deux succès permettent au Martiniquais de remonter à la quatrième place du classement général provisoire alors que six des douze manches ont déjà été disputées. Thomas Goyard compte huit points d'écart (le premier est celui qui compte le moins de points au classement) avec l’Italien Mattia Camboni, qui occupe la première place.

Une légère avance pour Charline Picon

À mi-course, Charline Picon conserve, de son côté, son statut de leader du classement général chez les femmes. Déjà en tête hier à l’issue de la première journée, la Rochelaise, championne olympique en titre de la catégorie RS:X, a commencé la journée avec une petite déception, terminant à la neuvième place de la quatrième manche. Une mauvaise performance rapidement oubliée grâce au joker qui permet aux véliplanchistes de ne pas prendre en compte leur plus mauvais résultat sur les douze manches.

Dans la foulée de cette manche ratée, Charline Picon a enchaîné avec une victoire lors de la cinquième course avant de terminer quatrième de la sixième manche. Au classement général, la Française n’a pas une énorme marge de manœuvre malgré sa première place : elle compte quatorze points, à égalité avec la Britannique Emma Wilson - mais elle occupe la première place pour avoir remporté deux manches contre une pour Wilson - et seulement deux unités d'avance sur la Chinoise Yunxiu Lu.

Après ses deux premières journées de course, les Français vont bénéficier, comme leurs adversaires, d’une journée de réserve mardi. Avant de reprendre la compétition mercredi, avec trois nouvelles manches à disputer du côté de Fujisawa et de terminer ces épreuves RS:X jeudi, une nouvelle fois dans les eaux de Kamakura, qui ont bien réussi aux tricolores ce lundi.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers La France aux JO de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.