Vidéo Dans le quotidien de Sasha Zhoya, espoir français aux JO 2024

Publié
Il va représenter la France aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Sasha Zhoya, jeune coureur de 110m haies, fait partie des espoirs du sport français. Brut l’a suivi pendant une journée, de son entraînement à ses soirées.
Brut.
Article rédigé par

Il va représenter la France aux Jeux Olympiques de 2024 à Paris. Sasha Zhoya, jeune coureur de 110m haies, fait partie des espoirs du sport français. Brut l’a suivi pendant une journée, de son entraînement à ses soirées.

La petite cerise au-dessus du gâteau, c'est si je pouvais faire un record là-bas aux Jeux. Moi, j'aime bien chasser les records.” Le jeune Sasha Zhoya est ambitieux. Record du monde du 110m haies dans la catégorie junior, il vise maintenant les records seniors. “Je fais partie des plus jeunes dans mon sport. Dans l'athlé, il n'y a pas vraiment d'âge. Si tu cours, tu cours. Après, quand tu es plus jeune, normalement tu es plus lent, mais ça, c'est pas mon game, ça. Les records juniors, c'est cool, mais les records des seniors, des élites, c’est ça qu’on cherche.

“Dès que tu es en finale, tu essayes de chercher une médaille”

Sasha Zhoya est franco-australien, et a vécu une partie de sa vie en Australie. Cela lui a permis de pratiquer plusieurs sports. “C'est un pays où tu finis les cours à 15h. Moi, j'ai eu de la chance que ma mère, elle nous permettait, moi et ma soeur, de faire n'importe quel sport qu'on voulait tester. On en a fait beaucoup, je pense qu'on a fait au moins une dizaine de sports.

Ma dernière compète, c'était le championnat d'Europe de cette année où je suis tombé dans la course. C'est une belle dernière course pour finir la saison. Je ne prends pas la chute comme un échec. En tout cas, la chute, ça fait partie du game. Il y a des échecs dans la vie, mais il ne faut pas retenir les échecs, il faut dire : ‘Bon, ça, c'est un échec, mais comment avancer ?’” Le jeune homme compte bien alors se surpasser pour les Jeux Olympiques qui l’attendent. “Mes objectifs pour Paris 2024, c'est d'y aller, ça, c'est numéro un, et participer aux Jeux. Rentrer dans la finale, c'est l'étape numéro deux. Après, dès que tu es en finale, tu donnes tout, tu essayes de chercher une médaille.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.