JO 2024 : "Week-end Bleu" à Roland Garros sur la transmission d'expérience

écouter (3min)

Des champions et des espoirs olympiques et paralympiques sont réunis ce week-end à Roland Garros pour le premier "Week-end Bleu" de l'année. La transmission d'expérience sera au centre des échanges.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'équipe de France olympique de retour des Jeux de Tokyo 2021, au Trocadéro à Paris. (FABRICE RIGOBERT / RADIO FRANCE)

La pandémie de Covid-19 à l’origine du report à l’année passée des JO de Tokyo a bouleversé le monde sportif. Les athlètes ont été contraints de changer leurs habitudes. Ils ont perdu une partie de leurs repères. Avec l’application des différents protocoles, comme l’obligation de quitter le village olympique dans la foulée des épreuves, la cohésion de l’équipe de France a été mise à mal.

C’est pour ressouder le collectif que la commission des athlètes du comité olympique et sportif français, le CNOSF a décidé de mettre en place les week-ends bleus. Le principe est de réunir, à l’occasion d’événements internationaux, une quarantaine d’athlètes en devenir, des champions en activité, et d’autres sur la voie de la reconversion, avec l’objectif de partager les expériences du vendredi soir au dimanche.

"L’idée c’est d’aborder les thématiques qui ne sont pas directement en lien avec la performance, explique Romain Girouille, le co-président de la commission des athlètes de haut-niveau au CNOSF. "On va les former et les informer sur différentes thématiques comme la gestion des réseaux sociaux, comment se vendre auprès des partenaires, comment gérer ses contrats de manière à ce qu’ils aient balayé toutes ces problématiques, au moment où ils vont être potentiellement sélectionnés aux Jeux olympiques".  


Romain Girouillle co-président de la commission des athlètes de haut-niveau au comité olympique et sportif français au CNOSF. (FABRICE RIGOBERT / RADIO FRANCE)

Tess Ledeux, Arthur Bauchet, médaillés aux Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de Pékin, Guillaume Chaine, champion olympique de judo par équipe, et Astrid Guyart, vice-championne olympique d’escrime par équipes à Tokyo, participent à ce premier week-end bleu à Roland Garros en compagnie d’espoirs. Les échanges ne sont pas uniquement théoriques. Il s’agit d’être concret, précise Romain Girouille.

"Comment je fais pour gérer mon partenaire, qu’est-ce que j’ai le droit de donner comme image pendant les JO, quelle clause je dois avoir dans mon contrat, il y a tout un tas de choses qui doivent être balayées avant, de manière à alléger le poids psychologique et axer ensuite sur la performance."   

La commission des athlètes va s’appuyer sur les témoignages, les retours des participants, sur leur vécu des Jeux olympiques et paralympiques précédents, pour améliorer les Jeux olympiques et paralympiques de Paris. Après Roland Garros, L’Open de France de golf va accueillir en septembre le deuxième "Week-end Bleu". Un troisième rendez-vous est programmé en fin d’année, à l’occasion de l’étape de Coupe du monde de biathlon au Grand Bornand.   

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.