JO 2022 : les sept champions olympiques et paralympiques de l'hiver promus à la Légion d'honneur

Les sept médaillés d'or aux Jeux olympiques et paralympiques vont être décorés, selon la liste publiée jeudi au Journal officiel.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Quentin Fillon Maillet a récolté cinq médailles, dont deux en or, lors des derniers Jeux olympiques. (HERVIO JEAN-MARIE / KMSP)

Les sept champions olympiques et paralympiques couronnés lors des Jeux de Pékin vont être décorés de la Légion d'honneur. La liste a été publiée jeudi 24 mars, au Journal officiel. Les biathlètes Quentin Fillon Maillet et Justine Braisaz-Bouchet, les patineurs Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron, le para-skieur Arthur Bauchet, le skieur Clément Noël et le para-snowboardeur Maxime Montaggioni sont les sept sportifs concernés.

Déjà médaillés d'or par le passé, Benjamin Daviet et Cécile Hernandez ont été promus au grade d'officiers de cette même Légion d'honneur. Les autres médaillés, d'argent et de bronze, montés pour la première fois sur un podium en Chine ont été nommés à l'ordre national du Mérite. 

Une tradition initiée par le général de Gaulle

Initiée par le général de Gaulle pour les Jeux d'hiver d'Innsbruck en 1964, la décoration des médaillés olympiques répond à des critères très précis. Ne sont pas éligibles par exemple les sportifs ayant reçu une condamnation de la justice inscrite au casier judiciaire.

Quatre podiums pour Arthur Bauchet, dont trois médailles d'or, le skieur de 21 ans a illuminé les Jeux paralympiques de Pékin dans la délégation française. (AGENCE KMSP / KMSP / AFP)

Si le sportif ou la sportive participe pour la première fois aux Jeux, il est fait chevalier de la Légion d'honneur en cas de médaille d'or et chevalier de l'ordre national du Mérite pour l'argent ou le bronze.

S'il remporte à nouveau une médaille d'or lors de Jeux suivants, le sportif est promu officier de la Légion d'honneur, à la condition qu'il ait au moins huit ans d'ancienneté au grade de chevalier. Si cela n'est pas le cas, il est fait officier de l'ordre national du Mérite. Pour la réédition d'une médaille d'argent ou de bronze, ou si le résultat est inférieur, aucune promotion n'est accordée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques d'hiver 2022 de Pékin

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.