JO 2021 : "Nous réfléchirons à ce que nous devons faire s'il y a un pic de cas" de Covid-19, prévient le patron des Jeux de Tokyo

Le chef du comité d'organisation des Jeux olympiques Toshiro Muto s'est montré vigilant, à trois jours de la cérémonie d'ouverture, après l'apparition de cas positifs parmi les athlètes.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Toshiro Muto, chef du comité d'organisation des Jeux olympiques, en conférence de presse le 8 juin 2021. (BEHROUZ MEHRI / AFP)

À trois jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo, le chef du comité d'organisaiton, Toshiro Muto, a fait part de ses doutes sur le déroulé des Jeux en conférence de presse.

"Nous ne pouvons pas prédire ce qui se passera avec le nombre de cas de coronavirus. Nous poursuivrons donc les discussions s'il y a un pic de cas", a-t-il déclaré. "À ce stade, les cas de coronavirus peuvent augmenter ou diminuer, nous réfléchirons donc à ce que l'on doit faire si la situation se présente".

Des cas positifs avant le début des Jeux

Pour l'arrivée des athlètes du monde entier au Japon, les autorités japonaises ont établi un protocole sanitaire pharaonique, en plus des épreuves à huis clos. Testés quotidiennement, les athlètes voient aussi leurs déplacements restreints entre leurs hébergements, leurs centres d'entraînement et leurs lieux de compétition.

Malgré le protocole, plusieurs cas positifs ont été détectés à Tokyo. Des membres de l'équipe de beach volley tchèque, de l'équipe de football d'Afrique du Sud, une gymnaste et une basketteuse 3x3 américaine, ont ainsi été placés à l'isolement, avant même le début des épreuves.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.