JO 2021 : Manaudou en sauveur, Dressel toujours vorace, les volleyeurs visent les quarts... Ce qu’il ne faut pas rater dans la nuit de samedi à dimanche

La natation française abat sa dernière carte avec Florent Manaudou, Caeleb Dressel vise deux derniers titres et les volleyeurs français peuvent s'envoler en quarts de finale, dimanche, à Tokyo.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Florent Manaudou avec Caeleb Dressel lors des séries du 50m nage libre, le 30 juillet (JONATHAN NACKSTRAND / AFP)

Programme garni pour ce dimanche 1er août à Tokyo. Les nageurs disputent leurs dernières courses dans le centre aquatique avec notamment le 50 m nage libre et les relais 4x100 m 4 nages. Côté Français, Alexandra Tavernier dispute les qualifications du marteau, les volleyeurs ont un ticket en quarts de finale à composter et Anthony Jeanjean compte bien repartir du Japon avec une médaille pour les débuts de l'épreuve de BMX freestyle. Voici ce qu'il ne faut pas manquer dimanche.

Dressel a encore faim, Manaudou pour l'honneur

Superstar des bassins, Caeleb Dressel compte déjà trois médailles d'or dans sa besace (100 m nage libre100 m papillon et relais 4x100 m). Mais l'Américain ne va pas s'arrêter là et compte bien se démultiplier dimanche. Premier acte avec une finale du 50 m nage libre où il est l'immense favori. Et une heure plus tard, il sera le maillon-clé du relais 4x100 m 4 nages américain, dernière course de natation à Tokyo.

Au départ du 50 m, Caeleb Dressel retrouvera Florent Manaudou à ses côtés. Champion olympique de la distance en 2012 puis vice-champion olympique en 2016, le nageur français a un lourd fardeau à porter : s'il manque le podium, la natation tricolore repartira bredouille de Tokyo. Du jamais-vu depuis les Jeux de Sydney en 2000. Deuxième temps des séries puis des demi-finales, Manaudou a les cartes en main pour éviter cet affront. 

>> Suivez la finale du 50 m nage libre et les épreuves de natation à partir de 3h30 sur france.tv

Anthony Jeanjean pour une première en BMX

Champion d'Europe de BMX freestyle en 2019, champion de France en 2019 et 2020, Anthony Jeanjean affiche déjà de jolis résultats dans sa discipline. Mais la saveur d'une médaille olympique manque encore à son palmarès... pour l'instant. Quatrième des qualifications, il vise le podium lors de la première finale olympique de l'histoire du BMX freestyle. Histoire de faire oublier la déception vécue par ses collègues du BMX format course, fanny chez les hommes comme chez les femmes.

>> Suivez la finale du BMX freestyle à partir de 4h20 sur france.tv

Les volleyeurs ont leur destin en main face au Brésil

Dos au mur avant d'affronter le Comité olympique russe vendredi, la France s'est magnifiquement reprise en dominant les Russes (3-1). De quoi dégager un horizon bouché, celui des quarts de finale. Face au Brésil, les Bleus devront rester attentifs : une défaite trois sets à zéro ou trois sets à un pourraient précipiter leur élimination en cas de victoire de l'Argentine (en cinq sets) contre les États-Unis plus tard dans la journée.

>> Suivez France-Brésil à partir de 4h05 sur france.tv

L'équipe de France masculine de fleuret pour une dernière médaille en escrime

Derniers assauts, dernières feintes et dernières touches au Makuhari Messe Hall. Après la déception de l'épée masculine, l'escrime française s'est remontée le moral en voyant les sabreuses tracer leur route jusqu'à la médaille d'argent. Place maintenant aux fleurettistes emmenés par Enzo Lefort, quart de finaliste en individuel.

Les Bleus lanceront leur tournoi par un quart de finale contre l'Égypte avant une éventuelle demi-finale contre l'Italie ou le Japon. Fleurets à la main, les Français devront s'employer en espérant toucher une cinquième médaille pour l'escrime tricolore à Tokyo. Du jamais-vu depuis Athènes en 2004.

>> Suivez l'entrée en lice de l'équipe de France masculine de fleuret à 3h45 sur france.tv

Mourad Aliev, dernière chance en boxe

Sur les cinq boxeurs français qualifiés, il n'en reste plus qu'un en lice : Mourad Aliev. Tous les espoirs de la discipline reposent sur ce géant de 26 ans (2,01 m et 105 kg) originaire de Russie, arrivé en France à l'âge de 6 ans. Opposé au Britannique Frazer Clarke en quarts de finale des + 91 kg, celui qui est vu comme le successeur de Tony Yoka (champion olympique français en 2016 à Rio dans la même catégorie) s'assurerait une médaille en cas de victoire.

>> Suivez les phases finales de boxe à partir de 3h55 sur france.tv et le combat de Mourad Aliev à partir de 6h 

Le Français Mourad Aliev ne manque pas son entrée dans ces JO. Le Français a dominé Siyovush Zukhurov en +91kg et accède tranquillement au prochain tour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.