JO 2021 : la finale de Léon Marchand en natation, les débuts du surf et du skateboard, France-Etats-Unis au basket... Ce qu'il ne faut pas rater dimanche

Plusieurs athlètes vont effectuer leurs grands débuts aux JO, quand d'autres vont disputer une première finale, dimanche à Tokyo. L'occasion de voir des Bleus de tous les côtés.

Article rédigé par
Hugo Lauzy - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min.
Le pivot français Rudy Gobert lors de la rencontre contre les Etats-Unis, en quarts de finale de la Coupe du monde, le 11 septembre 2019. (YE AUNG THU / AFP)

Deuxième journée des Jeux olympiques de Tokyo, dimanche 25 juillet, et déjà plusieurs gros rendez-vous pour les Français. Les débuts des Bleus face à la "Team USA" en basket ou encore l'entrée en matière des handballeuses françaises contre la Hongrie. Sans compter la finale de Léon Marchand sur 400 m 4 nages, les premiers assauts des escrimeurs et de Charline Picon en voile. Voici ce qu'il ne faut pas rater dimanche 25 juillet.

>> JO de Tokyo : retrouvez le programme complet des épreuves

Première finale pour le nageur Léon Marchand

Dernière pépite de la natation française, le Toulousain Léon Marchand dispute ses premiers Jeux olympiques et tient déjà sa première finale sur sa distance de prédilection, le 400 m 4 nages. À tout juste 19 ans, il a réalisé le septième temps des séries où les huit qualifiés pour la finale se tiennent en moins d'une seconde. En l'absence du triple champion du monde, le Japonais Daiya Seto, éliminé dès les séries, l'Américain Chase Kalisz ou l'Australien Brendon Smith font figures de favoris. Toutefois, Léon Marchand, futur protégé de Bob Bowman (le mentor de Michael Phelps, qu'il rejoindra aux Etats-Unis à la rentrée) a toutes ses chances de ramener une médaille et de lancer la semaine des nageurs français à Tokyo. 

⇒ à suivre à partir de 3h25 sur france.tv

Léon Marchand file en finale du 400m 4 nages avec le 7e chrono des séries. L'Australien Brendon Smith réalise le meilleur temps.

Le surf et le skateboard pour casser les codes

Souvent décriés depuis leur entrée aux Jeux olympiques, ces deux nouvelles disciplines ont pour objectif d'attirer un nouveau public, amateur de sports extrêmes et de sensations fortes. Première finale pour le skate "street" et première réelle occasion de décrocher une médaille en skateboard pour les deux Français en lice, Aurélien Giraud, sixième mondial, et Vincent Milou, champion d'Europe 2019. 

⇒ à suivre à partir de 1h55 sur france.tv

JO 2021 : le skateboard aux Jeux de Tokyo, comment ça marche ?

En surf, sur le spot de Tsurigazaki Beach, quatre français vont partir à la conquête d'une place en finale. Les deux surfeurs Michel Bourez et Jérémy Florès, deux des plus gros palmarès français, ouvriront la journée par les deux premiers tours dès minuit, heure française. Ils seront suivis dans la foulée par Johanne Defay, numéro deux mondiale, et Pauline Ado, championne du monde 2017. 

⇒ à suivre à partir de 23h55 sur france.tv

Basket : une affiche de gala France-USA pour démarrer

Candidats à une médaille olympique, les Bleus d'Evan Fournier, Rudy Gobert et Nicolas Batum démarrent leur tournoi par le plus gros morceau. Face à eux, les Etats-Unis, triple champions olympiques en titre, se présentent sans LeBron James mais avec la star Kevin Durant et les récents finalistes NBA (Khris Middleton, Jrue Holiday, Devin Booker). Après les désillusions de Londres et Rio, la bande à Vincent Collet n'a pas remporté un seul de ses trois matches de préparation avant ces Jeux. Pas forcément rassurant avant d'enchaîner face à la République tchèque et l'Iran dans le groupe A

⇒ à suivre à partir de 13h50 sur france.tv

Débuts des escrimeurs et de Charline Picon en voile

Longtemps gros pourvoyeur de médailles olympiques, l'escrime française tente progressivement de retrouver son lustre d'antan en individuel. Du côté des épéistes, Yannick Borel, sixième tireur mondial, participera à ses troisièmes Jeux après une septième place à Londres en 2012 et une cinquième à Rio en 2016 en individuel. À ses côtés, Alexandre Bardenet et Romain Canonne feront eux aussi partie du contingent tricolore. Même soif de médaille pour Ysaora Thibus chez les fleurettistes françaises. La Guadeloupéenne, troisième mondiale, sera le fer de lance de l'équipe française avec Pauline Ranvier et Anita Blaze en position d'outsiders. 

⇒ à suivre à partir de 1h55 sur france.tv

À 36 ans, la Tricolore Charline Picon tentera la passe de deux après son titre olympique à Rio, il y a cinq ans. Sur le plan d'eau d'Enoshima, la Rochelaise, véritable acharnée de préparation physique, commencera les premières courses de qualification en planche RS:X. Cette année, elle est même devenue pour la cinquième fois championne d'Europe au Portugal. Un atout de taille pour espérer décrocher une médaille d'or dans la "medal race" prévue samedi 31 juillet.

⇒ à suivre à partir de 8h05 sur france.tv

Handball : les Françaises lancent leur conquête de l'or olympique

Médaillées d'argent à Rio, les Bleues d'Olivier Krumbholz ont enchaîné les performances de haut rang ces dernières années, avec un titre de championnes du monde en 2017 et d'Europe en 2018 à domicile. Les coéquipières de Coralie Lassource démarrent leur tournoi par un match piège contre la Hongrie à 14h30, heure française. En l'absence de leur capitaine emblématique, Siraba Dembélé, victime d'une rupture au tendon d'Achille, l'équipe de France mêle jeunesse et expérience. Un cocktail explosif pour espérer accéder à un premier titre olympique dans l'histoire du handball féminin français.

⇒ à suivre à partir de 14h30 sur france.tv

Des Bleus à la recherche du temps perdu en football

Après une entrée en matière compliquée face au Mexique (1-4), mercredi, l'équipe de France de football est dans l'obligation de se relancer par une victoire face à l'Afrique du Sud, à partir de 10 heures, heure française. Menés par André-Pierre Gignac sur le terrain, les Bleus ont fait preuve d'un manque d'intensité criant lors de leur premier match. Un sursaut d'orgueil collectif est attendu de toute urgence, sous peine de voir déjà la qualification pour les quarts de finale du tournoi olympique s'échapper par la même occasion. 

⇒ à suivre à partir de 9h50 sur france.tv

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.