JO 2021 : des Jeux sous cloche dans un pays traditionnellement réticent et prudent

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min.
JO de Tokyo : des Jeux sous cloche dans un pays réticent et prudent
franceinfo
Article rédigé par
S. Khaldoun - franceinfo
France Télévisions

Les JO de Tokyo ont débuté, vendredi 23 juillet, alors qu'ils auraient pu ne jamais voir le jour. Daniel Pautrat, journaliste sportif et auteur de "Mémoires olympiques" aux éditions Mareuil, était l’invité du 23h de franceinfo.

Les JO de Tokyo (Japon) sont officiellement lancés. Vendredi 23 juillet a eu lieu la cérémonie d’ouverture à huis clos. Les doutes ont toujours entouré la bonne tenue de ces Jeux. "On peut dire merci aux dirigeants japonais d’avoir résisté et de les avoir organisés. Il y avait une double situation : les Japonais ont peur. Les gestes barrières que nous utilisons depuis quelque temps, eux, ils les utilisent depuis toujours. Dès que quelqu’un est enrhumé, ils mettent un masque. On se salue à distance. Le fait que le Japon soit une île a permis au pays de se protéger […]. Mais les dirigeants ne voulaient pas perdre la face", analyse Daniel Pautrat, journaliste sportif et auteur du livre Mémoires olympiques aux éditions Mareuil.

Prendre ses précautions

Ce dernier était présent en 1964 lors des derniers JO organisés à Tokyo. "Les Japonais prenaient déjà leurs précautions. Le Japon, c’est l’extrême orient, il n’y avait pas de touristes en France. Il y avait des pages entières dans les journaux, pour dire ‘mesdames, mesdemoiselles, les Occidentaux débarquent, méfiez-vous, en particulier des plus charmeurs, les Italiens et les Français'", se souvient Daniel Pautrat, non sans humour.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.