Paris 2024 : les équipes de France de handball, championnes olympiques en titre, connaissent leurs adversaires

Le tirage au sort de la phase de groupes des Jeux olympiques s'est déroulé, mardi à Créteil, à la maison du handball. Les Français affronteront les champions du monde danois et les Bleues auront une poule abordable.
Article rédigé par Hortense Leblanc
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
L'équipe de France masculine de handball, championne olympique à Tokyo, le 9 août 2021. (FRANCK FIFE / AFP)

La flamme olympique étant désormais allumée, les Jeux olympiques de Paris s'approchent à grands pas. Cette perspective est devenue plus concrète, mardi 16 avril, pour les équipes de France de handball. Tenants du titre, les Français et Françaises connaissent leurs adversaires, après que leurs sélectionneurs ont pu choisir dans quel groupe serait placée leur équipe, privilège du pays-hôte. Le tirage au sort a réparti les 12 équipes qualifiées en deux groupes de six, dont les quatre premiers participeront aux quarts de finale.

Le tournoi olympique féminin a placé dans le groupe A la Norvège, l'Allemagne, la Slovénie, le Danemark, la Corée du Sud et la Suède. Un groupe très relevé en comparaison de celui de la France, composé de la Hongrie, des Pays-Bas, de l'Espagne, du Brésil et de l'Angola. Après quelques minutes de réflexion, le sélectionneur français Olivier Krumbholz a choisi d'éviter la Norvège, championne d'Europe en titre, et le Danemark, vice-champion d'Europe.

"On a l'ambition de finir premiers, et si on était dans le groupe A, avec la Norvège et le Danemark, il y aurait eu un très grand déséquilibre. On veut finir en tête pour jouer l'équipe classée quatrième du groupe A en quarts de finale, a expliqué le sélectionneur. Si on est bons, on va pouvoir aussi tourner et arriver plein de fraîcheur, alors que dans le groupe A, ils vont peut-être laisser un peu d'énergie pour nous éviter, parce que jouer la France en quarts de finale au stade Pierre-Mauroy, c'est pas une mince affaire."

Guillaume Gille choisit d'affronter le Danemark

Du côté des hommes, le tirage au sort a également placé le Danemark et la Norvège dans le même groupe, le B, avec la Hongrie, l'Egypte et l'Argentine. Le groupe A sera quant à lui composé de l'Espagne, de la Croatie, de l'Allemagne, de la Suède, de la Slovénie et du Japon. Et à l'inverse d'Olivier Krumbholz, le sélectionneur des Bleus, Guillaume Gille, a choisi de placer son équipe dans le groupe B, où les Bleus retrouveront les Danois, qu'ils ont battus en finale de l'Euro en janvier. "Cette compétition nous donne certainement le plateau le plus relevé de toutes les campagnes olympiques, donc on était confronté à un choix un peu cornélien, a-t-il expliqué. Le choix s'est fait au regard de, certes deux adversaires qui ont beaucoup de références, avec la Norvège et le Danemark, mais derrière, le reste du groupe, est plus équilibré, plus abordable. Alors que dans le groupe A, on a une très, très grosse densité." 

Les Bleus débuteront la compétition par un choc contre le Danemark, une affiche similaire à celles des dernières finales des championnats du monde, d'Europe, et des Jeux olympiques. "Pour commencer l'aventure, c'est pas mal, a commenté Guillaume Gille. Sur les trois dernières années, la récurrence et la nature des combats qui nous ont opposés au Danemark rendent ce match particulier"

Les tournois olympiques de handball se tiendront du 25 juillet au 11 août, à Paris pour le tour préliminaire, et à Villeneuve-d'Ascq (Nord) à partir des quarts de finale.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.