JO 2021 : basket, hand, volley... Un succès exceptionnel pour les Français, qui vont disputer trois finales pour écrire l'histoire

Les Bleus vont disputer samedi une finale olympique en basket, handball et volley-ball, une première depuis l’URSS en 1988. 

Article rédigé par
Elias Lemercier - franceinfo: sport
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 5 min.
L'équipe de France de volleyball s'est qualifiée, jeudi face à l'Argentine, pour sa première finale olympique de son histoire.  (CROSNIER JULIEN / KMSP / AFP)

Il y a eu la prise de la Bastille un 14 juillet 1789, il y a désormais la prise de Tokyo du 5 août 2021, le jour où la France a placé trois de ses équipes olympiques en finale. Une prouesse unique, aperçue pour la dernière fois il y a 33 ans de cela, en 1988, année où l’Union Soviétique avait atteint les finales olympiques de hand, volley, basket et foot. Il faudra prendre exemple sur l’URSS samedi, elle qui avait remporté trois de ses quatre finales, laissant seulement la médaille d’or de volley à ses adversaires. 

Handball, basket et volley français ont décroché leur ticket pour la finale jeudi, trois performances exceptionnelles qui n’ont pas forcément la même place dans l’histoire de ces disciplines. Si les handballeurs sont des grands habitués de l'événement, les volleyeurs vont découvrir cette bataille pour l'or pour la première fois de leur histoire. Mais une chose est sûre, la médaille d'or aura elle le même goût, celui d'être sur le toit de l'Olympe.

Handball : les grands habitués de l'événement 

Cette équipe est déjà historique. En battant l’Egypte en quarts de finale jeudi, l'équipe de France est devenue la première sélection masculine à se qualifier pour 4 finales consécutives en handball aux Jeux olympiques.

Mais cette finale aura un goût différent des précédentes : celui de la revanche. Champions olympiques en 2008 à Pékin et en 2012 à Londres, les Bleus étaient passés proche du triplé olympique mais avaient chuté, en finale, face au Danemark (26-28), lors des Jeux de Rio en 2016.

Le destin a offert aux frères Karabatic, Luc Abalo, Vincent Gérard, Michaël Guigou et Valentin Porte, tous présents lors de l’échec de 2016, le scénario parfait pour assouvir leur désir de rédemption. Car c’est bien le Danemark qui se dressera de nouveau entre les Bleus et la médaille d’or samedi, dans un remake de la finale olympique de 2016. C’est aussi l’histoire qui est en jeu. La France est la seule nation à avoir réussi le doublé olympique en handball (chez les hommes). En cas de victoire des Danois samedi, les Bleus ne seraient plus les seuls au panthéon de la discipline… 

L'équipe de France de handball a montré la voie et s'est qualifiée pour la finale du tournoi olympique en battant l'Egypte, à l'expérience (27-23). Grâce à un Nikola Karabatic intenable et à un Vincent Gérard infranchissable, les Bleus joueront leur quatrième finale olympique consécutive.


Revivez le match plein des hommes de Guillaume Gille.

Basketball : 21 ans après, encore et toujours face aux Américains…

21 ans ont passé depuis la dernière finale olympique des basketteurs français. À cette époque, les Bleus de Laurent Sciarra avaient chuté de 10 points face à la Team USA de Vince Carter et Kevin Garnett notamment. 21 ans après, il ne reste plus aucun joueur de ces deux sélections, mais l’esprit de guerrier n’a jamais été aussi présent du côté des Bleus.

Depuis la retraite internationale de Tony Parker en 2016, après la lourde défaite des Bleus en quarts de finale des JO de Rio face à l’Espagne (67-92), l’équipe de France de basketball a su se renouveler, derrière une génération qui porte le maillot bleu avec fierté et qui a la conviction de pouvoir réussir de grande choses. Après un résultat décevant au championnat d’Europe de 2017 (éliminée en 8e de finale), la “next-gen” a réussi son premier coup d’éclat en 2019, lors de la Coupe du monde en ramenant le bronze à la maison et en éliminant dans son parcours la fameuse Team USA.

Une victoire de prestige, loin d’être singulière, puisque opposés à cette même Team USA lors de la phase de groupes des JO de Tokyo, Evan Fournier, Rudy Gobert, Nicolas Batum et Nando De Colo ont réitéré cet exploit, en battant la Team USA version JO (76-83). Première équipe à battre les Américains deux fois de suite en compétition officielle (depuis l’arrivée des joueurs NBA en sélection en 1992), l’équipe de France aura l'occasion de viser le triplé dimanche, dans ce qui est sans aucun doute le match le plus important de cette nouvelle rivalité franco-américaine. 

Revivez l'exploit de l'équipe de France face à la Team USA ! Les Bleus, emmenés par un excellent Evan Fournier (28 pts), se sont offerts le scalp des triple champions olympique, invaincus dans la compétition depuis 2004.

Si les hommes de Gregg Popovich auront le couteau entre les dents, motivés pour décrocher l'or et se venger de l’affront infligé par les Français lors des deux dernières confrontations, les hommes de Vincent Collet n’auront pas à avoir peur. Ils ont montré qu’ils pouvaient largement se mettre à niveau contre l’équipe la plus talentueuse du tournoi et en finale olympique. 

Volley-ball : la confirmation d’une génération dorée

La France n'avait jamais eu une réserve de talents aussi profonde dans son histoire, et ces JO de Tokyo sont la consécration d’une génération dorée qui n’est plus qu'à une victoire du Graal ultime. Championne d’Europe en 2015, vainqueur de la Ligue mondiale (renommée Ligue des nations en 2018) en 2015 et 2017, l’équipe de France de volley-ball a changé de dimension ces dernières années, sous la tutelle de Laurent Tillie, en poste depuis 2012.

Portée par des talents bruts comme Earvin Ngapeth, Antoine Brizard et Trévor Clevenot, l’équipe de France de volley était retombée de son nuage lors des JO de Rio en 2016, où elle avait échoué à s’extirper de la phase de poules. Cette année, les Bleus ont failli connaître le même sort, comptabilisant deux défaites au bout de trois rencontres.

Mais dos au mur, les hommes de Tillie ont battu les Russes puis se sont inclinés 3 sets à 2 face au Brésil, leur permettant de décrocher une place en quarts de finale du tournoi olympique. Et c’est dans ces matchs à élimination directe qu'ils ont dévoilé un tout autre visage. Les Français ont d’abord créé la surprise en éliminant la Pologne, double championne du monde en titre. Une victoire titanesque sur laquelle ils ont surfé en demie, écartant l’Argentine en trois sets pour s’offrir la première finale olympique de leur histoire.

L'équipe de France a livré une prestation très solide face aux Russes, et peut toujours rêver des quarts de finale.

Opposés à la Russie dans ce dernier affrontement, les Bleus retrouvent un adversaire qu’ils ont déjà battu. Si ça n’avait pas porté chance à l’Argentine en demi-finale, éliminée alors qu’elle avait battu la France en phase de poules, on espère que, comme avec les basketteurs, les Tricolores trouveront encore la clé du succès. Et que l'esprit de revanche des Russes ne sera pas trop dévastateur.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Football aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.