Reportage Paris 2024 : "L'allumage de la flamme à Olympie a une valeur symbolique forte", s'enthousiasment des touristes venus assister à la cérémonie en Grèce

L'allumage de la torche olympique a lieu dans la petite ville d'Olympie, mardi matin. Une cérémonie suivie par de nombreux visiteurs venus du monde entier pour l'occasion.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Une répétition de l'allumage de la flamme olympique à Olympie, en Grèce, le 15 avril 2024. (ARIS MESSINIS / AFP)

C'est d'une certaine manière le coup d'envoi des Jeux de Paris 2024. À 11 heures, heure de Paris, la torche olympique sera allumée mardi 16 avril à Olympie en Grèce, selon la tradition instaurée depuis près d'un siècle (1936 à Berlin puis officialisée en 1952 à Helsinki).

Une cérémonie très symbolique animée par Nikos Aliagas dans le temple d'Héra, avec une grande prêtresse qui fait naître le feu avec les rayons du soleil dans un miroir parabolique. La torche sera ensuite transmise au premier porteur, le grec Stefanos Ntouskos, champion olympique en titre d'aviron, puis la première porteuse française sera la nageuse Laure Manaudou, sacrée à Athènes il y a 20 ans. S'ensuivront 11 jours de relais grec jusqu'à la passation le 26 avril au comité français, avant que la torche ne traverse la Méditerranée pour arriver à Marseille le 8 mai.

Olympie, ville d'à peine un millier d'habitants, est le deuxième lieu le plus touristique de Grèce, après l'Acropole d'Athènes. Et à chaque cérémonie d'allumage de la torche, les visiteurs du monde entier affluent : un rituel auquel s'affaire dès le jour à peine levé, Elina. Elle est déjà dans sa boutique nichée dans la rue principale de la ville.

"J'ai des tee-shirts avec la flamme, d'autres avec les anneaux olympiques, des casquettes. Tous les deux ans ici, car il y a les JO d'hiver aussi, c'est la fête. C'est vraiment génial."

Elina, gérante d'une boutique

à franceinfo

Dans les restaurants de la petite ville, toutes les tables sont prises. "On a des touristes israéliens, français, australiens, américains. Et nous, on veut envoyer un message de liberté et paix partout dans le monde", se réjouit Alexander, débordé mais fier.

Siècles d'amitié entre la France et la Grèce

Mais cette année, clairement, les plus nombreux sont les Français, comme Alain et Jean Michel, venus de Vannes (Morbihan), drapeaux tricolore... et breton sur les épaules. "L'allumage de la flamme, c'est là où tout commence. Le tour de la flamme en France, c'est une chose, mais l'allumage à Olympie, ça a une valeur symbolique forte", font-ils remarquer.

Le président du Comité olympique hellénique, Spyros Capralos, confirme : l'allumage de la torche pour des Jeux en France, c'est encore plus émouvant. "Ce n'est pas seulement à cause du baron Pierre de Coubertin. Ce sont surtout les liens entre les deux pays, beaucoup de siècles d'amitié. Nous, les Grecs, on aime beaucoup les Français." C'est d'ailleurs devant le monument Pierre de Coubertin que le premier relayeur se recueillera. La cérémonie doit commencer à 10h30, heure française, pour se terminer vers 11h45.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.