JO 2021 - Escrime : l'équipe féminine de fleuret renverse l'Italie et jouera la médaille d'or face aux Russes

Après une remontée fantastique, l'équipe féminine de fleuret s'est imposée en demi-finale face à l'Italie, jeudi.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Ysaora Thibus et Pauline Ranvier célèbrent leur qualification en finale de l'épreuve par équipe de fleuret, jeudi 29 juillet.  (FABRICE COFFRINI / AFP)

L'escrime tient sa troisième médaille à Tokyo. Après les frustrations de l'épreuve individuelle de fleuret, les escrimeuses tricolores ont totalement renversé la situation face à l'Italie en demi-finale (45-43) et se qualifient pour la finale (12h55, heure française). Un temps menées de 11 touches à la fin du quatrième relais (9-20), les Bleues ont complètement inversé la tendance. La troisième fleurettiste mondiale, Ysaora Thibus, a apporté la dernière touche à l'équipe de France, qui jouera l'or contre les Russes.

>> JO 2021 : suivez toutes les épreuves en direct

Les fleurettistes françaises ont pourtant très mal débuté leur demi-finale. La cheffe de file de l'équipe, Ysaora Thibus, s'est inclinée dès le premier relais (5-2) face à Alice Volpi. Les Bleues ont ensuite enchaîné sur trois relais perdus à la suite, jusqu'à être menées de 11 touches. 

Une incroyable remontée

Le cinquième relais, remporté par Ysaora Thibus (7-5), a permis de relancer les Françaises et de réduire l'écart à 9 touches. C'est ensuite Pauline Ranvier et Anita Blaze qui ont réalisé deux superbes prestations, permettant de revenir à trois longueurs avant le dernier assaut. 

"On s'était dit dès le début qu'on ne lâcherait pas le match. On savait que si on arrivait à repartir dedans, on pouvait les faire déjouer. Sur le banc on y croyait toutes, et je pense qu'on s'est toutes un peu insufflé une énergie jusqu'au bout. On y a toujours cru", s'est réjouie Ysaora Thibus au micro de France Télévisions. "On a puisé dans des ressources mentales hors normes, sur une équipe d'Italie plus forte sur le papier", a ajouté Pauline Ranvier.

"On s'était dit dès le début qu'on ne lâcherait pas le match "
La volonté des Françaises a payé ! Aucun doute sur le fait qu'elles ne lâcheront rien, aujourd'hui à 12h55, pour ramener l'or.

Ysaora Thibus, ultime relayeuse, n'a rien lâché et a réalisé un relais magistral pour offrir la victoire à son équipe. Alors que les Bleues étaient menées 37-40, la Guadeloupéenne a totalement dominé Arianna Errigo, vice-championne olympique à Londres en 2012. "Je n'ai pas regardé le score, comme je fais à chaque fois. Et sur chaque touche, j'entendais tout le monde qui croyait en moi, ça m'a vraiment poussée", a raconté l'escrimeuse.

Les fleurettistes françaises n'avaient pas remporté de médaille en équipe depuis 1984. Après être passées à côté des épreuves en individuel, l'or (ou au moins l'argent) leur tend désormais les bras. Pour cela, elles devront s'imposer face aux Russes (12h55), vainqueures des Américaines en demi-finale.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Escrime aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.