JO 2021 - VTT : Pauline Ferrand-Prévot règle ses comptes avec Jolanda Neff, après sa chute

Au coude à coude avec Jolanda Neff dans une relance rocheuse, la Française a chuté et perdu ses espoirs de titre olympique.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Pauline Ferrand-Prévot, à la fin de l'épreuve de VTT cross country, où elle est arrivée à la dixième position, le 27 juillet. (BALLET PAULINE / KMSP)

Arrivée dixième, lors de l'épreuve olympique de VTT cross-country, Pauline Ferrand-Prévot a subi les conséquences d'une chute sur une relance rocheuse. Au coude à coude avec la Suisse Jolanda Neff, celle qui était favorite a perdu de précieuses secondes, fatales pour jouer le podium. Interrogée sur les faits à l'issue de l'épreuve, la Française a jugé que son adversaire était responsable de sa chute, et qu'elle y avait "laissé le titre""Elle (Jolanda Neff) a pris à gauche, j’ai pris à droite, et voilà. Je me suis dit : Si je ne freine pas et qu’elle non plus, on se satellise", a-t-elle expliqué au journal Le Parisien. Arrivée avec 4'32'' de retard sur la championne olympique, "PFP" a aussi dénoncé le comportement de sa rivale. "Techniquement, elle débranche le cerveau. C'est une des meilleures du monde quand elle ne fait pas d'erreur", a-t-elle ajouté. 

Règlement de comptes

Intérrogée sur cette même chute en conférence de presse, la championne olympique Jolanda Neff a également tenu à régler ses comptes avec Pauline Ferrand-Prévot. "Juste avant l'endroit où elle est tombée, il y a eu un grand saut, vingt secondes avant. On s'est approchées, elle était devant moi et on allait à une belle vitesse. Et tout à coup, un mètre avant le saut, elle a freiné fort pour passer sur la bosse et je ne pouvais rien faire du tout", a décrit Jolanda Neff. S'estimant "chanceuse de ne pas être tombée", la médaillée d'or a aussi jugé la conduite de sa rivale "dangereuse".

Jolanda Neff, lors de sa victoire sur l'épreuve olympique de VTT cross-country, le 27 juillet 2021. (CHRISTOPHER JUE / EPA)

Les Françaises bredouilles

Alors que la Suisse s'est offert un triplé historique sur le podium, les Françaises, pourtant favorites, ont été plus malchanceuses. Passées à côté de leur course, Pauline Ferrand-Prévot et Loana Lecompte (6e) quittent Tokyo sans médaille. A 21 ans, Lecomte avait dominé la première partie de la Coupe du monde, en remportant haut la main quatre manches sur quatre. Et Ferrand-Prévot, à 29 ans, avait préparé ces Jeux comme l'échéance de sa vie, pour décrocher enfin la seule médaille qui manque toujours à son grand palmarès. Les deux cyclistes ont donc trois ans pour préparer leurs prochains Jeux olympiques, à Paris en 2024.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Cyclisme aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.