Cet article date de plus de deux ans.

Jeux olympiques : le combiné nordique maintenu à Milan-Cortina 2026, pas d'épreuve féminine au programme

Intégrées au circuit de la Coupe du monde depuis 2020, les athlètes féminines ne pourront pas participer aux Jeux olympiques dès 2026.

Article rédigé par franceinfo: sport avec AFP - Louis Delvinquière
France Télévisions - Rédaction Sport
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le combiné allemand Johannes Rydzek sur la piste de Zhangjiakou, le 9 février 2022, aux Jeux olympiques de Pékin. (HENDRIK SCHMIDT / AFP)

Statu quo pour le combiné nordique. Le Comité international olympique (CIO) a annoncé le maintien de l'épreuve masculine au programme des Jeux olympiques d'hiver 2026 de Milan-Cortina. 

En coulisses, la suppression du combiné nordique était évoquée dans le but d'arriver à l'équilibre entre le nombre d'épreuves féminines et masculines. La décision aurait marqué un tournant historique pour une discipline présente depuis les premiers Jeux olympiques d'hiver, à Chamonix, en 1924.

"La situation des athlètes masculins, pour qui les Jeux olympiques ne sont que dans trois ans et demi et qui s'y préparent déjà depuis de nombreuses années" a constitué "l'argument décisif", selon Karl Stoss, président de la commission du programme olympique, cité par l'AFP.

Pas de rêve olympique pour Léna Brocard

Les femmes, intégrées au circuit de la Coupe du monde depuis 2020, n'auront toujours pas la possibilité de découvrir la compétition suprême. L'ajout d'une épreuve féminine avait été également évoqué, mais n'a finalement pas été retenu.

Les femmes "n'ont connu qu'un seul championnat du monde à ce jour, avec la participation d'athlètes de dix fédérations nationales seulement", justifie le CIO. Léna Brocard, seule représentante française à l'heure actuelle, ne pourra donc pas viser une qualification olympique. 

Le CIO a par ailleurs précisé que la présence du combiné nordique en 2030 dépendrait d'un "développement positif significatif, en particulier au niveau de la participation et de l'audience."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.