JO de Tokyo : la France élimine la Slovénie et rejoint les États-Unis en finale

Au bout du suspense, les Bleus ont réussi à se défaire de la Slovénie (90-89) et de son meneur Luka Doncic jeudi, et vont disputer face aux États-Unis la troisième finale olympique de l’équipe de France de basket.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Evan Fournier lors de la demi-finale entre la France et la Slovénie, le 5 août (THOMAS COEX / AFP)

Tout simplement immense. Après Londres en 1948 et Sydney en 2000, l'équipe de France de basket masculin va disputer sa troisième finale olympique après sa victoire jeudi 5 août face à la Slovénie (90-89) en demi-finales. À l'issue de la rencontre, sur le parquet de la Super Arena de Saitama, les Bleus ont été pris d'une incommensurable joie qui se mêlait à une forme de soulagement. Car ils ont souffert jusque dans les dernières secondes et s'ils obtiennent leur ticket pour la finale, ils peuvent grandement remercier Nicolas Batum.

À une seconde de la fin du match, l'ailier français contrait Klemen Prepelic et offrait la victoire aux siens. Un succès acquis au forceps. Après avoir souffert face à l'Italie en quart de finale (84-75), il aura cette fois fallu attendre le retour des vestiaires pour voir les Français passer devant durablement au score.

L'équipe de France va défier les États-Unis en finale du tournoi de basketball après une victoire sur le fil en demi-finale face à la Slovénie, grâce un contre décisif du capitaine Nicolas Batum à la dernière seconde (90-89).

Le rêve brisé de Doncic

Menés à la pause (42-44), les Bleus sont revenus avec de meilleures intentions, un Evan Fournier plus précis (23 points dont 16 dans le deuxième acte) et un Nando De Colo des grands jours (25 points, 7 rebonds, 5 passes). Au terme d'un troisième quart-temps beaucoup plus maîtrisé que les deux premiers, à l'image de ce contre dans les toutes dernières secondes de Rudy Gobert, les Français avaient pris un petit matelas d'avance (71-65).

Surtout, ils avaient trouvé la solution pour museler, en partie, Luka Doncic (16 points et 18 passes décisives, mais 5 tirs réussis sur 18). Depuis que l'équipe de France savait que la Slovénie serait son adversaire en demi-finale, tous les esprits étaient tournés vers le prodige de Dallas. L'enjeu de ce match était de le contrôler, lui le meilleur marqueur depuis le début du tournoi (26 points par match en moyenne avant cette demi-finale).

Les Bleus vont retrouver les États-Unis

Après un premier quart-temps formidable, Doncic a perdu en influence, bien défendu par Timothé Luwawu-Cabarrot. Le réveil de "Mozart" dans les dix dernières minutes du match a fait trembler les Bleus, mais n'aura pas suffi. Son rêve de sacre olympique brisé, Doncic quittait le parquet de la Saitama Arena en pleurs, après avoir concédé sa toute première défaite avec l'équipe de Slovénie.

Avec l'Espagne et les États-Unis, cette sélection faisait d'ailleurs office d'épouvantail dans ce tournoi olympique de basket. Les Bleus ont réussi à s'en débarrasser et filent désormais en finale (qui se jouera dans la nuit de vendredi à samedi), les yeux plus que jamais rivés sur l'Olympe. Après avoir chuté en 1948 et en 2000 en finale olympique face aux États-Unis, les Français peuvent croire à l'impossible. Après tout, ils ont déjà battu les Américains dans ce tournoi (83-76).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Basketball aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.