JO 2021 - Décathlon : à deux épreuves de la fin, Kevin Mayer très proche du podium

Inquiétant cinquième à la moitié du décathlon à cause de douleurs au dos, le Français a profité des trois premières épreuves de jeudi pour se rapprocher du podium.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Le Français Kevin Mayer lors de l'épreuve du saut à la perche du décathlon, à l'occasion des Jeux de Tokyo, le 5 août 2021. (BEN STANSALL / AFP)

Il accusait un retard de 189 points sur le podium au terme de la première journée et des cinq premières épreuves du décathlon des Jeux olympiques de Tokyo. Kevin Mayer a refait une grande partie de son retard après les trois premières épreuves de ce jeudi 5 août. Quatrième au classement général avec un total de 7129 points, il n'est plus qu'à 46 points de la médaille de bronze.

Diminué mais toujours en course

Respectivement deuxième et troisième, l'Australien Ashley Moloney (7269 points) et le Canadien Pierce Lepage (7175 points) sont encore à portée de tir du Français. En revanche, les espoirs de médaille d'or se sont quasiment évanouis. Sauf accident, le leader Damian Warner ne sera pas rattrapé. Du haut de ses 7490 points, il possède un matelas de 221 points d'avance sur son plus proche concurrent (361 sur Mayer).

Après 8 épreuves, Kevin Mayer se rapproche un peu plus du podium grâce notamment à ses performances sur le 110 m haies et le saut à la perche.

Dans la matinée japonaise, Kevin Mayer a d'abord rassuré en signant le deuxième meilleur temps du 110 mètres haies (13''90), avant de décevoir au lancer du disque avec un meilleur jet à 48,08 mètres. Soit une sixième place dans cette épreuve, très loin de sa meilleure marque (52,38 m). Comme prévu, il a également fait mieux que ses trois adversaires directs au saut à la perche avec une barre passée à 5,20 mètres, mais il avait encore une fois l'occasion d'appuyer un peu plus là où ça fait mal.

Sacre quasi-inéluctable pour Warner

Il faut dire que la veille, le recordman du monde et vice-champion olympique de la discipline à Rio était au bord des larmes après la troisième épreuve, à cause d'une blessure au dos. "Je me suis bloqué le dos en arrivant au Japon, ça fait trois ans que ça ne m'était pas arrivé. Le plus dur c'était le lancer de poids. J'ai des éclairs dans le bas du dos quand je fais quelque chose. Je dois avouer que je ne prends aucun plaisir, mais je vais aller au bout, je peux vous le promettre", concédait-il avant de se résoudre à concourir sous anti-inflammatoires.

Après 8 épreuves, Damian Warner se rapproche de plus en plus du titre olympique. Le Canadien compte désormais 221 points d'avance sur le deuxième notamment après avoir battu le record olympique sur le 110 m haies.

Malgré les conditions, Kevin Mayer possède encore de bonnes chances de poursuivre sa remontée au classement. Parmi les quatre premiers du classement actuel, il est celui qui affiche les meilleures marques dans les deux épreuves restantes, que ce soit sur le lancer de javelot (ce jeudi à 12h15) ou sur le 1 500 mètres (ce jeudi à 14h40). Une première bonne nouvelle est en tout cas arrivée. Même s'il survole les débats, Damian Warner n'est plus en avance sur les temps de passage du record du monde de Mayer depuis le concours de la perche.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Athlétisme aux Jeux olympiques de Tokyo 2021

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.