JO 2021 : revivez la finale du saut à la perche, avec le sacre de Duplantis et l'échec de Lavillenie

La finale du saut à la perche s'est tenue mardi à Tokyo. Un concours où le Français Renaud Lavillenie, blessé à la cheville, n'a pu faire mieux que huitième. Le Suédois recordman du monde Armand Duplantis a décroché l'or.

Renaud Lavillenie et Armand Duplantis lors de la finale du saut à la perche des Jeux olympiques de Tokyo, au Japon, le 3 août 2021.
Renaud Lavillenie et Armand Duplantis lors de la finale du saut à la perche des Jeux olympiques de Tokyo, au Japon, le 3 août 2021. (MATTHIAS SCHRADER / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Renaud Lavillenie, médaillé d'or à Londres en 2012 et d'argent à Rio en 2016, n'a pas réussi à ajouter une troisième médaille à son palmarès pour ses troisièmes Jeux olympiques, à Tokyo. Le Français, touché à une cheville, s'est à nouveau blessé durant l'échauffement et n'est parvenu à franchir que 5,70 m. Le jeune Suédois Arnaud Duplantis, recordman du monde de la discipline (6,18 m), a décroché l'or en passant les 6,02 m.

Nouvelle blessure pour Lavillenie. Le Français âgé de 34 ans termine à la 8e place du concours, après avoir fait l'impasse à plusieurs reprises à certaines hauteurs. Blessé à la cheville gauche trois semaines avant Tokyo, il s'est de nouveau fait mal mardi à l'échauffement, en retombant mal après l'un de ses sauts.

Premier titre olympique pour Armand Duplantis. Le Suédois, recordman du monde, a fini en tête du concours après avoir été le seul à franchir 6,02 m. Il devance l'Américain Christopher Nilsen (5,97 m) et le Brésilien Thiago Braz, tenant du titre (5,87 m).

Pas de nouveau record pour "Mondo". Le jeune phénomène de la perche, 21 ans, a tenté de battre son propre record du monde (6,18 m le 15 février 2020 à Glasgow) à trois reprises, sans succès. Sa première et sa dernière tentative ont néanmoins été proches de réussir.

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #LAVILLENIE

17h55 : Le perchiste français Renaud Lavillenie est revenu sur sa huitième place en finale des Jeux olympiques, alors qu'il s'est blessé à la cheville à l'échauffement. "Je vais rester sur le positif, je n'ai rien lâché. (...) On ne peut pas faire un podium comme ça en claquant des doigts", a-t-il commenté.

(FRANCE TELEVISIONS)

15h24 : Le concours de saut à la perche est donc terminé, avec le sacre du Suédois Armand Duplantis, suivi de l'Américain Christopher Nielsen et du Brésilien Thiago Braz da Silva, champion à Rio en 2016. Le Français Renaud Lavillenie finit en 8e position, après un saut à 5,70 m et une barre à 5,92 m non franchie.

15h18 : Et ça ne passe pas pour Armand Duplantis à son dernier essai ! Le record du monde reste donc à 6,18 m, mais le Suédois l'a dans les jambes et repart de Tokyo avec un titre de champion olympique.

15h16 : Cette fois "Mondo" touche la barre mais sans la faire tomber. Il échange deux phrases avec Renaud Lavillenie avant une nouvelle tentative. On y croit.

15h08 : Il y était presque ! Armand Duplantis fait tomber la barre, mais il n'est vraiment pas passé loin. Il lui reste deux essais.

15h05 : Après avoir été félicité par Renaud Lavillenie, le Suédois de 21 ans va tenter de battre son propre record du monde en sautant à 6,19m.

15h03 : Il était le grand favori. Le recordman mondial Armand Duplantis remporte la médaille d'or du saut à la perche après les trois échecs de l'Américain Christopher Nielsen à 6,02m.

15h00 : Le Suédois Armand Duplantis est sacré champion olympique du saut à la perche.

14h56 : Bravo Renaud pour ton parcours, ton courage et ta force. Merci M. Lavillenie

14h56 : Désolée pour Renaud. Mais quel courage ! Il n'a pas démérité

14h55 : Dans les commentaires, @Milou et @Cécédu81 saluent le parcours de Renaud Lavillenie dans ce concours.

14h47 : Le champion olympique en titre du saut à la perche, Thiago Braz da Silva, a échoué trois fois à 5,92m. Tout se joue donc désormais entre le Suédois Armand Duplantis et l'Américain Christopher Nielsen, qui ont tous les deux réussi leur saut à 5,97m.

14h52 : Handicapé par sa blessure lors de l'entraînement, et malgré une sacré dose de courage, Renaud Lavillenie n'est pas parvenu à passer les 5,92m. Il est réconforté par le recordman du monde, Armand Duplantis, après ce troisième échec. Dans les gradins, son frère Valentin Lavillenie est visiblement ému.

(FRANCE TELEVISIONS)

14h38 : Cruelle déception pour Renaud Lavillenie, qui échoue à nouveau à 5,92m et repartira de Tokyo sans médaille.

14h45 : Cela passe en revanche facilement pour Armand Duplantis, qui est leader provisoire du concours devant l'Américain Nielsen.

14h35 : Echec pour Renaud Lavillenie à 5,92m. Le Français a cette fois réussi à sauter mais il a fait tomber la barre.

14h35 : Le recordman mondial, Armand Duplantis, fait l'impasse sur le saut à 5,87m. Pareil pour Renaud Lavillenie, dont la prochaine tentative sera à 5,92m.

14h10 : Refus de saut... Et Renaud Lavillenie repart grimaçant. Il lui reste encore deux essais.


(FRANCE TELEVISIONS)

14h05 : Deuxième saut pour Renaud Lavillenie, qui va tenter de passer à 5,87m. Son clan l'encourage depuis les gradins.

13h30 : Alors que ça passe sans problème à 5,80m pour Armand Duplantis, qui prend provisoirement la tête du concours.

13h47 : #JO Renaud Lavillenie essaie clairement d'économiser ses forces. Le Français fait aussi l'impasse sur le saut à 5,80 m.

13h04 : Après un échec sur sa première tentative, le tenant du titre Thiago Braz da Silva arrive à passer les 5,70m.

13h07 : Bravo à notre perchiste ! et tout le courage pour qu'il aille le plus loin qu'il pourra !! Pourriez-vous juste demander aux journalistes de l'appeler LavillEnie et non LavillOnie ? Respect de son nom !! Ça m'ennnneerrrvvvveee !

13h06 : Lavillenie, exceptionnel champion. Quel courage !

13h06 : Le grand favori de cette finale, Armand Duplantis, fait l'impasse sur le saut à 5,70 m. Il prend le temps de discuter avec Renaud Lavillenie, qui est co-leader provisoire du concours.

12h57 : Et ça passe ! Lavillenie explose de joie après avoir passé les 5,70m. Mais le Français boite après son saut et a l'air de souffrir.




(FRANCE TELEVISIONS)

12h54 : Renaud Lavillenie se prépare pour le 2e saut à 5,70 m, mais il a le visage très fermé...

12h45 : Tous les favoris sont passés sur le premier saut de la finale de la perche. Et d'ailleurs, puisqu'on parle des favoris, on fera particulièrement attention aujourd'hui au Brésilien Thiago Braz da Silva, tenant du titre olympique, et surtout au détenteur du record mondial, le jeune Suédois Armand Duplantis.

12h38 : Renaud Lavillenie a fait l'impasse sur le premier saut à 5,55 mètres, pour préserver sa cheville.

12h35 : Pour l'instant, le Français s'est fait soigner et est en train de strapper sa cheville pour la sécuriser. On attend de voir, donc.

12h35 : C'est parti pour la finale du saut à la perche. En théorie, la France a une chance de médaille avec Renaud Lavillenie (mais on doit dire qu'on est inquiets après sa chute de tout à l'heure). D'autant plus que le perchiste s'était fait une entorse à la cheville à deux semaines du début des Jeux de Tokyo.

12h05 : Aïe, aïe, aïe, notre Français Renaud Lavillenie vient de se tirer une balle dans le pied, enfin dans la cheville, à quelques minutes de sa finale de la perche...