Les immatriculations de voitures neuves en France reculent en février

Elles sont reparties à la baisse après un mois de janvier en légère hausse. Mais les constructeurs français tirent leur épingle du jeu.

Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 1,4% en février 2014. 
Les immatriculations de voitures neuves en France ont baissé de 1,4% en février 2014.  (BERTRAND GUAY / AFP)

L'accalmie du mois de janvier est terminée. Les immatriculations de voitures neuves en France sont reparties à la baisse au mois de février. Elles sont en recul de 1,4%, selon les chiffres publiés lundi par le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) publiés lundi 3 mars. Elles s'établissent à 141 300 unités. 

Mais le tableau est moins sombre pour les constructeurs français. Bénéficiant toujours d'un flot nourri de nouveautés, les groupes hexagonaux ont fait mieux que leurs concurrents étrangers. Ils ont enregistré une hausse de 3%, tandis que les groupes étrangers ont subi une baisse de 6,3%. Les ventes de PSA Peugeot Citroën ont augmenté de 4,2% (Peugeot +7,2% et Citroën +0,6%) et de 1,7% pour le groupe Renault, grâce à une forte hausse chez Dacia (+10,1%), précise le CCFA dans son communiqué.