Le succès des musées

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 20/05/2013Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

Tous ceux qui ne peuvent pas aller au jardin se rabattent sur les musées. Depuis des années, la fréquentation est en hausse. Dali, Hopper, Manet ou Boudin créent l'événement. Et la Nuit des musées, samedi soir, a attiré 2 millions de visiteurs.

C'était cela, la Nuit des musées : un week-end insolite, une ambiance inattendue, un public original.

Il n'y a pas longtemps que je suis dans la région de Périgueux, je ne connaissais pas les musées, je les découvre.

Au Louvre-Lens, c'était avec des lampes de poche que l'on est allé à la découverte des oeuvres. Aujourd'hui, rien de tel qu'une mauvaise météo pour attirer de nouveaux visiteurs au musée.

D'habitude, on fait de l'escalade, la, avec ce temps, on va au musée.

La fréquentation se démultiplie depuis des années dans les musées. On se bouscule dans certaines grandes expositions. Il ne faut pas se laisser prendre par la magie des chiffres.

Il ne faut pas oublier que dans les enquêtes du ministère de la Culture, 2/3 des Français sont exclus de facto d'une consommation culturelle.

Certains records de fréquentation donnent le vertige. L'an dernier au Centre Pompidou, 3,8 millions de visiteurs. 3,6 millions à Orsay, 10 millions pour le Louvre. L'exposition Dali a attire 800.000 personnes, celle du peintre américain Edouard Hopper 830.000. C'est le signe que l'art est un remède contre la morosité en ces temps de crise.

Le JT
Les autres sujets du JT