La fin des fraudes aux péages ?

a revoir

Présenté parLaurent Delahousse

Diffusé le 15/06/2013Durée : 00h40

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

A quelques semaines des grands départs, les sociétés d'autoroute passent à l'offensive pour lutter contre la fraude. Il faut savoir qu'un et a deux millions de passages au péage sont non payés chaque année.

Quand on les interroge au péage, les automobilistes sont unanimes. Eux-mêmes n'ontjamais fraudé, mais ils ont déjà vu la scène se produire Une voiture qui s'engouffre derrière une autre, sans payer.

Hop il passe avec l'autre voiture.

Ça fonctionne. Maintenant, ils vont se faire prendre.

C'est un jeu. Il faut prendre ça comme un jeu, non.

Un jeu qui coûterait chaque année plusieurs millions d'euros. Les péages enregistrent tous les ans 1,2 milliard de passages. Parmi eux, on estime de 1 à 2 millions les cas de fraudes. disposaient déjà de caméras braquées sur les plaques avants et arrières. Elles ont désormais accès au fichier des immatriculations du ministère de l'intérieur pour retrouver les fraudeurs.

Les sociétés d'autoroutes vont organiser leur propre police. Elles vont émettre des courriers à l'attention des fraudeurs, car elles pourront faire le lien entre l'immatriculation et l'identité du conducteur.

C'est à domicile que les contrevenants recevront la note. Ils devront payer le prix du trajet le plus long du réseau, majoré de 20 euros pour frais de gestion.

C'est très bien. Je ne vois pas pourquoi des gens frauderaient, alors que tout le monde paye. C'est toujours les mêmes qui payent.

Si on a un péage, il faut l'acquitter. Un point, c'est tout. C'est normal, sinon, on ne prend pas l'autoroute. Il y a les nationales.

En cas de non paiement dans un délai de deux mois, une amende de 75 euros s'ajoutera au prix à régler.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==